Quand Matt MacDuff tenta le plus gros loop de l’histoire du VTT

Ecrit par

Matt MacDuff a tenté le 19 mars dernier un des trick les plus dangereux de l’histoire du MTB. Un loop XXL sur lequel il était censé donc passer la tête en bas dans un looping pour l’histoire. Mais cette histoire a dérapé…

C’est un rider que l’on retrouvait dans le troisième épisode de "Pure Darkness", en mode dirt XXL avec ses potes Sam Reynolds, Danny Pace, Andreu Lacondeguy et Dylan Stone. Matt MacDuff est une tête brûlée qui ne se donne pas de limite. C’est dans ce sens qu’il avait imaginé en début d’année un énorme loop en bois, construit avec une équipe dédiée en Afrique du Sud sur le spot du Garden Route Trail Park près de Knysna. S’il était déjà parvenu à l’envoyer sur une structure plus petite (voir photo ci-dessous) et que d’autres riders l’avaient fait avant lui, jamais une structure de cette taille (12 mètres de hauteur) n’avait été construite pour réaliser une telle figure. Le 19 mars dernier, Matt MacDuff se lance à l’assaut de son rêve qui s’achèvera par un poignet droit en mille morceaux (10 fractures), et une cheville droite également en vrac (trois fractures). Depuis, Matt n’a pas abandonné l’idée de retenter un jour sa chance sur ce "Loop Of Doom" comme il l’explique dans une longue interview à cette adresse (pas inutile pour comprendre toute l’histoire, car la vidéo ci-dessous est finalement plutôt frustrante). A lire aussi : Brandon Semenuk magique dans sa dernière RAW100 vidéo.