Anaïs Caradeux, interview avec la skieuse freestyle française (exclu)

Ecrit par

Anaïs Caradeux est une skieuse freestyle de 22 ans qui fait partie du top 5 mondial dans sa discipline du half-pipe. La Française nous a livré ses impressions sur son début de saison et sur sa vie de rideuse en général.

meltyXtrem : Anaïs, tu sors d’une cinquième place au Dew Tour. Tes impressions après ce premier gros rendez-vous de la saison ?

Anaïs Caradeux : Je suis satisfaite du résultat final, mais je serais évidemment volontiers monté sur le podium. Quand on fait une compétition, on n’est pas là pour faire cinquième. C’est un sport individuel donc on doit toujours avoir une grosse exigence vis-à-vis de soi-même.

meltyXtrem : Quelle est ta prochaine compétition ?

Anaïs Caradeux : Ce sera le Grand Prix à Copper. C’est la première Coupe du monde qui va être qualificative pour les Jeux Olympiques de 2014 à Sotchi (le CIO a introduit pour la première fois le ski half-pipe aux JO d’hiver). Or, les Jeux Olympiques, c’est clairement l’objectif numéro un de tout le monde. On ne s’attendait pas vraiment à ce que notre sport soit inscrit, mais maintenant que c’est le cas, on a tous ça en ligne de mire.

meltyXtrem : Et avant, il y a aura les traditionnels X-Games de Tignes…

Anaïs Caradeux : Oui, c’est une compétition sur laquelle je fais toujours un podium. Sur les trois dernières années, je fais deux fois troisième et une fois deuxième. Donc forcément, l’objectif sera là aussi de remporter cette victoire qui m’échappe depuis toujours à Tignes. Il faudra aussi faire un podium aux X-Games d’Aspen. J’ai toujours été quatrième aux Etats-Unis, donc un bon résultat sur cette édition américaine sera aussi très important.

meltyXtrem : Depuis combien de temps es-tu rideuse professionnelle ?

Anaïs Caradeux : En fait, c’est venu assez vite. J’ai commencé les compétitions à 15 ans, et j’ai tout de suite gagné une coupe de France à cet âge-là. Ça m’a permis d’enchainer direct sur les coupes du monde à 16 ans.

meltyXtrem : En tant que rideuse professionnelle, comment t’organises-tu entre les compétitions qui se déroulent aux Etats-Unis et celles ont lieu en Europe.

Anaïs Caradeux : Je passe la majeure partie de mon temps aux Etats-Unis, car c’est là qu’il y a les meilleures infrastructures. Elles sont disponibles très tôt dans la saison, donc c’est évidemment un plus pour bien préparer la saison. Pour cette saison, je suis arrivé début novembre aux Etats-Unis et je m’entraine avec la responsable freestyle de Vail. Cette saison, le programme va un peu changé. Les années précédentes, je passais la plus grande partie de mon hiver aux Etats-Unis. Je rentrais en mars pour faire un SFR et me préparer pour les X-Games de Tignes. Mais comme en 2013 il y a beaucoup de coupe du monde en Europe, je vais devoir rentrer mi-février en France.

meltyXtrem : Le monde du ski freestyle est plutôt masculin. Comment ça se passe avec les garçons ?

Anaïs Caradeux : J’aime beaucoup rider avec les mecs. Il y a beaucoup à apprendre d’eux sur le plan technique. A La Clusaz, quand je suis rentré en club, il n’y avait que des garçons. Donc j’ai passé cinq ans uniquement avec des mecs. Aujourd’hui, ma coache est une femme, mais je suis dans un groupe dans lequel il y a toujours des garçons. Des riders américains de top niveau mondial comme David Wise ou Torin Yater-Wallace. On est un petit groupe mixte et on s’entend tous super bien.

meltyXtrem : As-tu des projets ou des vidéos dont tu voudrais nous parler ?

Anaïs Caradeux : Oui, avec Margot Rozies, nous avons récemment tourné un pilote pour une nouvelle websérie qui s’appelle Les Machettes (regardez le teaser ci-dessous, tourné avec PVS Company). C’est une sorte de concentré de nos mondes de rideuses. Ça nous permet de montrer comment se passe notre hiver, mais aussi l’actu d’autres filles qui font du ski ou du snow. On peut aussi balancer nos coups de cœur artistiques… C’est une façon de mettre en avant les femmes dans un milieu d’homme et de montrer quels chemine elles ont empruntés pour en arriver là.

Allez faire un tour sur le site officiel d’Anaïs Caradeux

A lire aussi : Dew Tour 2012 : Kevin Rolland quatrième en superpipe, Justin Dorey sacré

Teaser "les Machettes" Anais Caradeux

Anaïs Caradeux, interview avec la skieuse freestyle française (exclu) - photo
Anaïs Caradeux, interview avec la skieuse freestyle française (exclu) - photo
Anaïs Caradeux, interview avec la skieuse freestyle française (exclu) - photo
Anaïs Caradeux, interview avec la skieuse freestyle française (exclu) - photo
Anaïs Caradeux, interview avec la skieuse freestyle française (exclu) - photo