Antoine Bizet et Nico Vink prolongent la Red Bull Rampage

Ecrit par

Antoine Bizet et Nico Vink ont profité d’être sur le spot de la Red Bull Rampage 2013 pour rider les lignes dingues de la plus grosse compétition de MTB downhill de la planète. Une vidéo signée Damien Vergez de FastFokus.

Année frustrante sur la Rampage 2013. Car si Kyle Strait est sorti vainqueur de cette Red Bull Rampage 2013, l’Américain a surtout profité de l’annulation des deuxièmes runs de l’ensemble des riders pour cause de trop fort vent pour s’emparer de sa deuxième Rampage (il est le seul rider à détenir deux fois le trophée de ce qui est considéré comme l’épreuve de DH la plus exigeante de la planète). Frustrant donc pour les spectateurs et téléspectateurs qui attendaient ce rendez-vous depuis plusieurs mois. Les riders ont aussi dû ronger leur freins et on pense notamment à Antoine Bizet (deuxième en 2012) qui a chuté sur son premier run sur la partie haute du parcours et n’a pas pu se rattraper sur son deuxième run car celui-ci était annulé à cause des conditions météo. Mais le frenchy a eu la bonne idée avec Nico Vink de rester sur le spot les jours suivants pour profiter notamment de certaines lignes encore toutes fraiches.

Plus d'actu sur Red Bull Rampage 2013Red Bull Rampage 2013 : Kelly McGarry et son backflip de 22 mètres de long en vidéoRed Bull Rampage 2013 : Vidéo highlights de la victoire de Kyle StraitAntoine Bizet : Vidéo de ses back flip et front flip sur la Downhill Taxco 2013GoPro : Vidéo du run de Brendan Fairclough à la Red Bull Rampage 2013

Une vidéo signée Damien Vergez de FastFokus qui nous explique les conditions de tournage : " On a passé une semaine sur le spot après la Rampage. On restait en moyenne de 9h du matin jusqu'au coucher du soleil (15 et 20min de rushs par jour). On passait pas mal de temps à construire les lignes. Le vent était encore assez clame le matin, mais à partir de 12h à cause de la chaleur, il montait crescendo jusqu'à 16-17h. Avec souvent de grosses rafales, qui sur les lignes de crête étaient vraiment dangereuse. C'était déjà difficile de jongler avec les difficultés du terrain et la fatigue, mais le vent n'arrangeait vraiment rien. Ça nous anotamment empêché de faire des sauts encore plus impressionnants par exemple. Mais dans l’ensemble ça s’est très bien terminé car nous n’avions que peu de temps pour tourner. Il n'y a pas eu de casse matériel, et aucunes chutes de riders. AndreuLacondeguy et MakkenHaugen étaient aussi là, mais uniquement en tant que spectateurs car leur vol de retour étant au milieu de notre tournage. " A lire aussi : GoPro : Vidéo du run de Brendan Fairclough à la Red Bull Rampage 2013.

Antoine Bizet et Nico Vink prolongent la Red Bull Rampage - photo
Antoine Bizet et Nico Vink prolongent la Red Bull Rampage - photo
Antoine Bizet et Nico Vink prolongent la Red Bull Rampage - photo
Antoine Bizet et Nico Vink prolongent la Red Bull Rampage - photo
Antoine Bizet et Nico Vink prolongent la Red Bull Rampage - photo