Antoine Bizet sur son terrain d’entrainement avec meltyXtrem !

Ecrit par

meltyXtrem est allé à la rencontre d’Antoine Bizet, 2ème de la Red Bull Rampage au début du mois. Le jeune freerider français nous a emmené sur son terrain d’entrainement à Versailles pour une démonstration impressionnante de ses talents.

Antoine Bizet, freerider vtt. Début octobre, meltyXtrem vous avait déjà parlé de ce Français de 20 ans qui commençait à se faire un nom dans le monde du freeride. Mieux, il a même explosé sur la scène internationale après sa deuxième place à la Red Bull Rampage, épreuve référence dans l’univers du vtt freeride et dernière manche du Freeride Mountain Bike World Tour. meltyXtrem a donc décidé d’aller rencontrer celui qui devrait porter haut les couleurs de la France sur la scène internationale de freeride dans les prochaines années. Arrivé chez lui à Versailles, le trophée de la Rampage (une botte de cowboy en bois) est caché derrière deux vélos dans la salle à manger. Il faut dire que ce ne sont pas les deux roues qui manquent chez Antoine. Pour cette matinée qu’il nous a accordée, c’est évidemment avec un de ses nombreux Kona (son sponsor vélo) qu’il va nous faire quelques lignes (descentes) sur son terrain d’entrainement de dirt (discipline qui conjugue descente vtt et figure de BMX). Direction la forêt, à 2 km à peine de chez lui avec une voiture qui le suit partout sur ses trips européens. Forcément, la Seat qui a vu passer quelques genouillères et autres casques intégrals montre quelques signes de fatigue intérieure. Mais c’est pour la bonne cause.

Antoine Bizet sur son terrain d’entrainement avec meltyXtrem !

Arrivés sur place, une marche d’une petite minute dans la forêt et nous voici sur la piste qu’il a construite avec ses trois frères et améliorée au fil des années ("mes frères ont tous renoncé au bout d’un moment à cause des blessures que provoque ce sport"). Aujourd’hui, on déconseille à l’amateur qui passerait par-là de s’aventurer sur ce véritable champ de mines. Sur une longueur de 200 mètres environ les cuvettes s’enchainent avec les jumps sur un dénivelé suffisamment important pour permettre aux riders de profiter d’un bon élan sur toute la longueur. Même les non-initiés comprennent rapidement qu’un gros niveau est nécessaire avant de se lancer à l’assaut de ce genre de terrain. Après quelques petites descentes pour s’échauffer, Antoine nous gratifie de back flip impressionnants puis accélère la cadence. En plein footing, trois runners passent à quelques mètres du terrain. Estomaqués comme tous ceux que nous aurons croisés ce matin-là par l’ampleur des jumps et la vitesse incroyable entre les arbres de cette forêt dense.

Antoine Bizet sur son terrain d’entrainement avec meltyXtrem !

Antoine se fait plaisir avec des descentes qu’il enchaine parfaitement sur un terrain qu’il maitrise à la perfection. Mais ce n’est qu’un début. Monté tout en haut de la piste, il avale lignes sur lignes en bondissant entre chaque saut qu’offre le relief escarpé. Il s’en faut de peu pour qu’il cartonne deux vététistes arrivés tranquillement sur le bas de la descente et qui voient débouler un fou furieux en face d’eux. Pourtant, n’imaginez pas qu’Antoine ne soit qu’une tête brulée prêt à risquer sa peau pour un tricks bien envoyé. Après plusieurs descentes (et remontées harassantes à pied), il envisage un back flip sur le dernier saut de 14 mètres de long ! (il est le seul de son groupe de riders à le tenter). Une première tentative volontairement avortée pour tâter le terrain puis il finit par renoncer. Un peu trop juste pour le coup et pas forcément l’envie de se foutre en l’air pour celui qui s’est déjà cassé des cervicales et affichent des genoux marqués par plusieurs entailles (dues en partie aux pédales qui viennent les frapper à la réception des sauts).D’ailleurs, le Français est un des rares du circuit à porter une minerve spécialement développée pour les riders. Pas inutile pour encaisser les crashs comme celui qu’il avait subi à la Red Bull Rampage.Près de deux heures après sa première descente, Antoine n’est pas vraiment prêt de s’arrêter. Nous le laissons à ses flip, bar spin et autres no-hand (figures de dirt) et repartons sur Paris. Mais ce n’est pas la dernière fois que vous entendez parler de lui sur meltyXtrem…

Antoine Bizet sur son terrain d’entrainement avec meltyXtrem ! - photo
Antoine Bizet sur son terrain d’entrainement avec meltyXtrem ! - photo
Antoine Bizet sur son terrain d’entrainement avec meltyXtrem ! - photo
Antoine Bizet sur son terrain d’entrainement avec meltyXtrem ! - photo
Antoine Bizet sur son terrain d’entrainement avec meltyXtrem ! - photo