Arnaud Longobardi atterrit en parapente dans une cabine du téléphérique de Chamonix

Ecrit par

Arnaud Longobardi est parvenu à rentrer dans une cabine du téléphérique de Chamonix après s’être élancé en parapente. Un exploit quand on regarde la vidéo de son atterrissage plutôt mouvementé…

Dans le ciel, il se passe parfois de drôles d’exploits à l’image du wingsuit en LEDs et musique avec la Red Bull Skydive Team que meltyXtrem vous dévoilait hier. Aujourd’hui, on revient en France avec Arnaud Longobardi, pilote de ligne chez Air France et adepte du parapente (et du speed riding plus précisément). On vous avait déjà parlé de lui à l’occasion de sa session speed riding "Swoopy Summer" en octobre dernier. On le retrouve aujourd’hui à Chamonix, là où il avait déjà frôlé une cabine du téléphérique. L’idée lui est probablement venue à cet instant et a mûri dans son esprit pendant plus de six mois : pourquoi ne pas entrer directement à l’intérieur ? Le rider de 43 ans y est parvenu, mais l’exploit était loin d’être gagné : " A 200 mètres de la cabine, je devais être à 80 km/h raconte-t-il. A partir de là, je devais faire une forte décélération jusqu’à 35 km/h, la vitesse précise à laquelle ma voile ne me porte plus et décroche.

Seul mon élan me permettant finalement d’entrer dans la cabine. Si je visais mal avant d’atteindre la cabine, catastrophe… " Finalement, après un atterrissage mouvementé, Arnaud Longobardi est parvenu à ses fins, maintenu heureusement par ses coéquipiers présents à l’intérieur alors que la force de la voile le repoussait à l’extérieur. Par ailleurs, la cabine était à 150 mètres de hauteur seulement ce qui aurait obligé Arnaud, en cas d’urgence, à déployer le plus rapidement possible son parachute de secours avant d’atteindre le sol. A lire aussi : Roberta Mancino : "Avec le wingsuit, on peut enfin voler comme un oiseau" (interview exclu).