Base jump depuis une centrale nucléaire avec Chris Douggs McDougall

Ecrit par

L'Australien Chris Douggs McDougall nous livre la vidéo de sa dernière visite aux Etats-Unis, durant laquelle il a notamment sauté d'une tour de refroidissement nucléaire.

On vous avait montré une énorme compilation de ses meilleurs sauts, Douggs revient sur MeltyXtrem pour une nouvelle vidéo. Champion du monde de base jump en 2003 et 2004, il a cumulé plus de 2 600 sauts dans 38 pays différents. C'est aux Etats-Unis qu'il s'est rendu pour sa dernière vidéo. Il a sauté du Perrine Bridge (un des sites de base jump les plus populaires au monde) dans l'Idaho, des canyons de l'Utah (qu'il a dû gravir avant), et d'une tour aéroréfrigérante de centrale nucléaire. Comme quoi, le fait que n'importe qui puisse s'approcher si près d'une centrale nucléaire, ça a du bon.

Cette année, Douggs a "inauguré" le plus grand immeuble du Koweït, en sautant de l'Al Hamra Tower. Il s'était aussi fait catapulter de nuit à Dubaï. Oui, vous avez bien lu. Parce que son CV nous dit qu'il est aussi cascadeur. Et charpentier, d'ailleurs. On se demande le rapport entre les parachutes et la charpente, mais si ça peut lui faire plaisir… Il pratique aussi la chute libre, avec plus de 9 600 sauts à son actif. Pour donner une idée du chiffre, si vous pratiquiez le skydiving une fois par jour, atteindre 9 600 sauts vous prendrait plus de 26 ans. Il ne saute que depuis 16 ans. Toutes disciplines confondues (avec ses 2 600 de base jump et ses 1000 de wingsuit), ça lui fait plus de deux sauts par jour, s'il ne prend jamais de jours de repos. A lire aussi : Crash entre un deltaplane et un parapente.

Base jump depuis une centrale nucléaire avec Chris Douggs McDougall - photo
Base jump depuis une centrale nucléaire avec Chris Douggs McDougall - photo