Billabong Pipe Masters 2014 : Jordy Smith, l'homme fort de la fin de saison

Ecrit par

Alors qu'il vivait une saison décevante, Jordy Smith finit l'année en boulet de canon. Le Sud-Africain voudra confirmer son retour au premier plan à l'occasion du Billabong Pipe Masters qui débutera le 8 décembre à Hawaï.

Jordy Smith n'est pas n'importe qui dans le monde du surf. Pour preuve, en 2013 il avait finit la saison à la quatrième place mondiale. Devant lui on retrouvait simplement Mick Fanning, Kelly Slater et Joel Parkinson, trois monuments. Du coup beaucoup d'observateurs le voyaient déjà à la lutte pour le titre mondial cette saison. Seulement, le Sud-Africain a connu un début de World Tour décevant. Après 7 épreuves, il n'avait en effet atteint qu'à deux reprises les quarts de finale et n'était jamais allé plus haut. Autant dire qu'il gravitait clairement dans le ventre très mou du classement. Et puis, comme venu de nulle part, Jordy Smith s'est imposé à Trestles en sortant tour à tour Michel Bourez, Mick Fanning, Adrian Buchan et John John Florence. Rien que ça. Depuis, sa saison n'est plus la même.

Billabong Pipe Masters 2014 : Jordy Smith, l'homme fort de la fin de saison - photo
Billabong Pipe Masters 2014 : Jordy Smith, l'homme fort de la fin de saison - photo

Deux épreuves ont eu lieu par la suite, le Quiksilver Pro France et le Rip Curl Pro Portugal. Demi-finaliste de la première et finaliste malheureux de la seconde, Jordy Smith semble enfin avoir retrouvé la confiance nécessaire à l'expression de tout son talent. Depuis Trestles, il est d'ailleurs le meilleur surfeur du monde à égalité avec John John Florence. Éliminé en quarts de finale au Reef Hawaiian Pro, il aura surtout eu le malheur de se retrouver dans la même série que Dusty Payne, le vainqueur, et Julian Wilson, deuxième au final, qui auront tous deux surfé dans une autre dimension cette semaine là. Évidemment écarté de la course au titre mondial après son début de saison raté, il ne visera que la victoire au Billabong Pipe Masters 2014 (à partir du 8 décembre) pour entretenir cette confiance qui lui a tant fait défaut. Et pour cette fois revenir jouer la couronne mondiale la saison prochaine. A lire également : Billabong Pipe Masters 2014 : Jérémy Flores veut clore sa saison WCT en beauté