Billabong Pipe Masters Pro 2015 : Gabriel Medina "ne ressent plus de pression"

Ecrit par

Alors que six surfeurs sont encore en course pour le titre de champion du monde, Gabriel Medina aborde la dernière épreuve sans pression, tandis qu'Owen Wright a déjà envoyé une bombe à Pipeline.

Plusieurs scénarios sont encore envisageables pour le titre de champion du monde de surf. Tout se jouera sur le Billabong Pipe Masters 2015, entre six surfeurs. Parmi eux, Mick Fanning, actuel leader, est le grand favori pour la couronne, et souhaite entrer dans l’histoire en décrochant un quatrième titre, comme nous vous l’expliquions hier. Mais attention à Filipe Toledo, le n°2 mondial, qui est celui qui a le plus de chances d’empêcher Fanning de réaliser ce rêve, avec seulement 200 points de retard sur l’Australien. Filipe Toledo a créé la grosse surprise cette année sur ces championnats du monde, alors qu’il finissait sa saison l’an passé en silence, en n’accrochant que la 17e place...

Billabong Pipe Masters Pro 2015 : Gabriel Medina "ne ressent plus de pression"

Mais le voilà bel et bien en course pour le titre de champion du monde ! " C’était dingue pour moi ces trois finales avec ces trois notes parfaites cette saison, explique le Brésilien. J’ai pris énormément de plaisir ! Sur cette compétition il y a tellement de gars qui se battent pour un titre de champion du monde. C’est incroyable de voir leur niveau de surf ! Je suis vraiment heureux d’être à la lutte avec eux pour gagner. J’espère pouvoir surfer des gros barrels, et je souhaite le meilleur pour tout le monde. " Owen Wright fait lui aussi parti des hommes forts de cette saison. Pour rappel, l’Australien rentrait dans l’histoire du surf sur l’épreuve du Fiji Pro, en devenant le premier à décrocher deux notes de 20/20 sur la même compétition, grâce à deux superbes barrels !

Billabong Pipe Masters Pro 2015 : Gabriel Medina "ne ressent plus de pression"

Le n°5 mondial fait donc lui aussi parti des six prétendants au titre, et il est probablement le mieux préparé pour cette épreuve à Pipeline… " J’ai pris l'une de mes meilleures vagues à Pipe il y a deux jours (voir vidéo), se félicite l’Australien. Je pense que vous pouvez avoir une approche insouciante et en même temps, ne pas perdre de vue l’objectif. Quand des défaites viennent dans les premiers tours, vous devez juste en tirer des leçons. Avec le niveau talentueux des surfeurs sur ce tour, il n’y aura pas de dominateur. Je pense que c’est pour cela que nous sommes six à être toujours en course. Je viens en tant que n°5 et je sais que je dois encore pas mal travailler. "

Billabong Pipe Masters Pro 2015 : Gabriel Medina "ne ressent plus de pression"

Enfin, Gabriel Medina peut encore défendre son titre. Alors qu’il entrait dans l’histoire en devenant le premier Brésilien champion du monde de surf à 19 ans, et le plus jeune depuis Kelly Slater (20 ans), ce début de saison aura tout de même été plus compliqué pour le surfeur de Maresias. Malgré une remontée spectaculaire sur les dernières épreuves de la compet’, Gabriel Medina n’est pas dans une posture très favorable pour conserver sa couronne… En effet, le sort ne dépendra pas uniquement de lui car même s’il arrive à s’imposer à Pipeline, il doit espérer que Fanning et de Souza n’atteignent pas les quarts de finale…

Billabong Pipe Masters Pro 2015 : Gabriel Medina "ne ressent plus de pression"

" Je me suis entrainé depuis le début de l’année et je ne comprends pas ce qui s’est passé sur les premières épreuves, explique le champion du monde. C’est la vie, parfois vous gagnez, et d'autres fois vous avez des bas... Je me suis entrainé et j’ai surfé tous les jours, mais le déclic n’a eu lieu qu'après Jeffery’s Bay. J’ai alors commencé à obtenir des bons résultats et dans l’ensemble, je me sens bien dans mon surf. L’année dernière j’avais beaucoup de pression parce que je menais. Tout le monde ne parlait que de ça, du premier champion du monde brésilien, et je ne ressentais que de la pression ! Mais cette année, je ne la ressens plus. "