Billabong Pro Tahiti 2015 : Filipe Toledo signe un incompréhensible 0/20 à Teahupoo (vidéos)

Ecrit par

Filipe Toledo a défrayé la chronique mardi soir lors de la dernière journée du Billabong Pro Tahiti 2015. Opposé à Italo Ferreira au round 5, le Brésilien n'a surfé aucune vague et a été crédité d'un 0/20.

Mardi matin, il est 7h30 à Tahiti et les douze derniers concurrents du Billabong Pro Tahiti 2015 s'apprêtent à se disputer le titre. Les conditions sont bonnes, les vagues et les barrels sont de qualité et tout semble réuni pour vivre une belle dernière journée de compétition. En lutte pour la course au titre et futur porteur du lycra jaune de leader du World Tour s'il atteint les demi-finales, Filipe Toledo se présente pour disputer sa série du round 5 face au rookie Italo Ferreira. A priori avec le couteau entre les dents. Sauf qu'au terme des 30 minutes du duel 100% brésilien, Filipe Toledo n'a pas esquissé le moindre geste pour surfer une vague et totalise donc un désolant score de 0/20. Dans les cabines de commentateurs, c'est l'incompréhension la plus totale. Le Brésilien vient de laisser passer une occasion en or de prendre la tête du classement général. Depuis, celui-ci n'a donné aucune explication mais plusieurs éléments semblent pouvoir indiquer la raison de cet attentisme.

Car il faut le savoir, Filipe Toledo n'est pas franchement réputé pour ses talents de surfeur de barrels. Brillant sur les vagues de petite taille, probablement le meilleur surfeur du monde en terme de tricks aériens, le Brésilien traîne une réputation de "craintif" quand il s'agit de s'attaquer aux vagues de Teahupoo, Fiji ou encore Pipeline. Pas forcément dramatique quand on joue le milieu de tableau sur le World Tour. Mais évidemment beaucoup plus handicapant quand on prétend être sacré champion du monde en fin d'année, ce dont Filipe Toledo ne se cache pas. Ce qui a d'autant plus étonné une partie des observateurs, c'est qu'il s'était jusqu'au round 5 montré plutôt à son avantage, réussissant à franchir plusieurs tours quand la plupart de ses concurrents pour le titre, Adriano de Souza et Mick Fanning entre autres, ont rapidement été éliminés. Alors pourquoi spécialement sur ce round 5, le Brésilien s'est-il soudain figé ? La réponse remonte peut-être à la veille, lorsqu'en plein round 4 et à la lutte pour rejoindre directement les quarts de finale, le Brésilien a subi un énorme wipeout. Pourtant pas blessé, Toledo pourrait donc simplement avoir pris peur de Teahupoo.

Billabong Pro Tahiti 2015 : Filipe Toledo signe un incompréhensible 0/20 à Teahupoo (vidéos)

Évidemment les moqueries vont depuis bon train sur les réseaux sociaux. Des moqueries pas forcément très intelligentes mais qui ont le mérite de soulever un point important. Si Filipe Toledo venait à être sacré champion du monde au mois de décembre, ce qui est totalement envisageable à l'heure actuelle, pourrait-il être véritablement considéré comme le meilleur surfeur du monde après s'être littéralement figé à Teahupoo dans des conditions loin d'être extrêmes et à des années lumières de celles connues en 2014 ? À lire également : Jérémy Flores peut-il être champion du monde ?