Billabong Pro Tahiti 2015 : Kelly Slater impressionne, Michel Bourez en repêchages (vidéos)

Ecrit par

Si Kelly Slater s’est qualifié cette nuit pour le round 3 du Billabong Pro Tahiti 2015 avec la meilleure note des huit séries, Michel Bourez a eu bien du mal sur un spot de Teahupoo très irrégulier. Mick Fanning et Aritz Aranburu sont passés. Résultats et vidéos.

Après un premier day off dans la nuit de vendredi à samedi, le Billabong Pro Tahiti a été lancé finalement la nuit dernière. Mais ce n’est pas encore le meilleur de ce que peut parfois offrir Teahupoo à l’image de l’édition 2014 dont on vous présentait cette semaine les cinq plus grosses bombes. Pourtant, certains sont parvenus à scorer suffisamment pour repartir avec la qualification directe pour le round 3 à l’image d’un Kelly Slater serein dans la première série du jour face à Jadson Andre et Brett Simpson et qui était un des seuls à pouvoir sortir des tubes. L’Américain, qui venait pourtant d’atterrir à Tahiti (12 heures seulement avant le début de son heat), s’en tire même avec la meilleure note de la journée (15,10) dont une vague à 7,27 sublime avec un take-off de folie. Mais Slater expliquait également après sa qualification qu’il avait peut-être échappé à un joli wipeout sur le récif… " Il y a une vague dont la lèvre m’est retombée sur mon dos (ce que les images ont effectivement montré). Ça m’a projeté la face la première sur l’eau et je pensais avoir perdu une dent sur cet incident. Je suis surpris de ne pas avoir touché le récif. "

Outre Slater, on notera aussi les qualifications des expérimentés Mick Fanning (enfin de retour à l’eau après son "combat" avec un requin en Afrique du Sud) et Joel Parkinson. Le premier nommé a vite retrouvé ses marques pour prendre le meilleur sur Adam Melling et Taumata Puhetini : " Ça fait du bien d’être retour dans l’eau et de surfer à nouveau. Il y a eu tellement de choses après l’incident à J-Bay et tellement d’attention des médias. Je voulais juste repartir sur un event. Les conditions dans l’eau était difficiles et j’ai eu la chance de scorer deux vagues à cinq et à six. Je me sens bien mais je sais qu’il y a tellement de paramètres à prendre en compte pour remporter un titre mondial (il est actuellement deuxième au classement derrière Adriano De Souza) ".

Billabong Pro Tahiti 2015 : Kelly Slater impressionne, Michel Bourez en repêchages (vidéos)

Le Brésilien justement peut s’inquiéter sur le sort de son maillot jaune de leader. Envoyé en repêchages par son compatriote Bruno Santos lors d’une série 6 bien pauvre en vagues (8,67 pour Santos sur l’ensemble de ses deux meilleures notes), De Souza devra absolument remporter son round 2 pour espérer repartir avec la place de numéro un mondial. Enfin, Michel Bourez, qui était lui aussi dans la même série que De Souza et Santos n’a pas vraiment pu lutter avec les deux Brésiliens. A domicile, le Tahitien n’a pu scorer que deux vagues à 1,37 et 1,07. Direction les repêchages pour lui aussi. La nuit prochaine, on attend donc la fin de ce round 1 avec notamment Gabriel Medina, John John Florence et le retour de Jérémy Flores. Le call devrait etre annoncé vers 19h ce dimanche soir (heure française). A lire aussi : Mick Fanning : "C'est une chance que Teahupoo arrive aussi vite"

Billabong Pro Tahiti 2015 - Round 1 results :

Heat 1 : Kelly Slater (USA) 15.10, Jadson Andre (BRA) 8.23, Brett Simpson (USA) 4.70

Heat 2 : Owen Wright (AUS) 11.67, Adrian Buchan (AUS) 11.50, C.J. Hobgood (USA) 9.67

Heat 3 : Aritz Aranburu (ESP) 13.10, Keanu Asing (HAW) 7.16, Filipe Toledo (BRA) 5.37

Heat 4 : Julian Wilson (AUS) 10.66, Sebastian Zietz (HAW) 9.00, Garrett Parkes (AUS) 1.30

Heat 5 : Mick Fanning (AUS) 12.17, Adam Melling (AUS) 6.26, Taumata Puhetini (PYF) 1.33

Heat 6 : Bruno Santos (BRA) 8.67, Adriano de Souza (BRA) 5.30, Michel Bourez (PYF) 2.44

Heat 7 : Dusty Payne (HAW) 10.00, Nat Young (USA) 5.14, Kai Otton (AUS) 1.30

Heat 8 : Joel Parkinson (AUS) 10.83, Taj Burrow (AUS) 4.77, Glenn Hall (IRL) 2.96

Upcoming Billabong Pro Tahiti Round 1 Match-Ups :

Heat 9 : Josh Kerr (AUS), Matt Wilkinson (AUS), Kolohe Andino (USA)

Heat 10 : Italo Ferreira (BRA), Gabriel Medina (BRA), Ricardo Christie (NZL)

Heat 11 : Bede Durbidge (AUS), John John Florence (HAW), Fredrick Patacchia (HAW)

Heat 12 : Jeremy Flores (FRA), Wiggolly Dantas (BRA), Miguel Pupo (BRA)