Cap ô pas Cap : Record ! Elles sont cap de passer le cap Horn en paddle board !

Ecrit par

Ce vendredi 9 janvier Stéphanie Barneix, Itziar Abascal et Alexandra Lux l'ont fait. Les trois rameuses du projet Cap ô pas Cap ont passé le cap Horn en paddle board. meltyXtrem vous propose le récit de ce record.

Stéphanie Barneix, Itziar Abascal et Alexandra Lux ont travaillé durant des mois, partageant avec vous la préparation de leur ambitieux projet, le passage du cap Horn en paddle board. Il s'agissait pour elles de parcourir près de 1 000 km équipées d'une combinaison étanche, d'un paddle et de la force de leurs bras dans une eau dont la température avoisine les zéro degrés. Dans leur ligne de mire, un record mais également un projet de sensibilisation aux océans comportant deux volets, l'un pédagogique, l'autre scientifique. Des aspects qu'elles n'ont pas oublié lorsqu'elles ont passé le cap Horn. Profitant d'une fenêtre météorologique favorable, les trois rameuses se sont lancées à l'assaut de la partie tant attendue de leur itinéraire. Ce vendredi 9 janvier, c'est l'Espagnole Itziar Abascal qui était aux commandes du paddle board sur cette section, ce qui n'a pas empêché les deux autres rameuses de se remettre à l'eau ! Les trois filles se sont exprimées sur la page Facebook du projet. Stéphanie Barneix explique : " Hier soir (jeudi 8 janvier ndlr) minuit, il fait nuit, il fait froid, je finis mon relais, la journée est terminée et nous nous sommes rapprochées de notre objectif : le cap Horn. Il est juste à côté de nous... Combien de fois j'ai rêvé de ce moment ! J'ai du mal à dormir tellement je suis excitée à l'idée de contourner ce cap mythique, lieu de rencontre entre l'océan Pacifique et l'océan l'Atlantique. Première fois qu'un paddle Board se trouve dans les parages !!! Nous avons vraiment ramé dur vent de face pendant deux jours pour enfin y arriver car ce matin la météo semblait favorable à ce passage... Nous savions que ce week-end ce serait impossible au vu des conditions ".

Cap ô pas Cap : Record ! Elles sont cap de passer le cap Horn en paddle board !

Alexandra Lux complète : " C'est le grand jour, Nous avons décidé de partir tôt pour le passer rapidement. La météo change très vite et nous avons une bonne fenêtre prévue pour ce vendredi. 4h30 sur la planche, j'ai pas beaucoup dormi la nuit dernière car j'étais impatiente d'être sur l'eau. On y est ! Le plan d'eau est glassy pour commencer mais on sait que le vent peut très vite souffler. On enchaine bien et au 2ème relais je contourne l'île du cap Horn. Le vent et la houle sont enfin avec nous !!!! Je pense à tous ceux qui nous soutiennent à terre : familles, amis, proches, et aux enfants qui doivent être à l'école, aux enseignants qui nous aident pour parler de notre aventure. Aux bénévoles qui se sont démenés pour qu'on puisse être sur la planche, aux partenaires sans qui nous n'aurions pu partir.... A notre équipe à bord qui donne beaucoup pour qu'on puisse avancer et atteindre notre rêve. Un grand MERCI pour tout. Itziar est sur la planche pour le passage mythique du cap Horn. On se remet à l'eau avec Steph, après avoir offert un fois gras à Neptune (comme le veut la tradition : offrir à Neptune notre plat préféré), on rame ensemble pour immortaliser et partager ce moment toutes les trois. On l'a fait !!!! "

Cap ô pas Cap : Record ! Elles sont cap de passer le cap Horn en paddle board !

Itziar Abascal, alors rameuse sur la planche raconte : " Aujourd'hui c'était vraiment génial, et je suis heureuse parce que nous avons traversé le cap Horn. Nous avons atteint notre objectif. Après tout le travail que nous avons réalisé, je regarde le résultat et je me dis que c'était génial de le faire. Nous avons choisi de traverser aujourd'hui parce que demain les conditions auraient été trop difficiles. Donc nous avons ramé aussi fort et rapidement que nous pouvions pour parvenir à traverser le cap mythique ! Je ne peux pas dire en un seul mot ce que je ressens, mais je suis vraiment heureuse de deux choses, ce que nous avons accompli, et le fait que nous rentrions chez nous pour partager cette aventure avec toutes les personnes qui nous soutiennent, famille, amis... Tout le monde !! Un grand merci à tous de nous avoir suivies, et soutenues !!! ".

Cap ô pas Cap : Record ! Elles sont cap de passer le cap Horn en paddle board !

A la suite de la traversée, Stéphanie a pris son tour sur le paddle. L'aventure n'est pas terminée, les trois rameuses doivent en effet atteindre l'Antarctique avant de rentrer et de partager leurs expériences, ainsi que leurs découvertes. " Nous sautons a l'eau toutes les trois pour passer ensemble cette pointe mythique et l'émotion est forte ! Explique Stéphanie. Après ce moment de partage les filles remontent sur le bateau et je continue mon relais... La famille qui habite le phare sort pour nous faire des signes en guise d'encouragements... Thomas fait son prélèvement d'eau et trouve plein de choses... Greg prend des photos et Matt surveille la navigation. Plus tard vers 17h nous devrons nous arrêter le vent fort de face nous empêche d'avancer ! Ça s'est joué à quelques heures !! Psychologiquement un soulagement : nous ramons pour rentrer a la maison... Merci à vous tous pour votre soutien si important. Il nous tarde d'atteindre enfin notre lieu arrivée. Le temps est très changeant dans cette région mais nous espérons que lundi nous pourrons franchir cette ligne ensemble. Nous avons choisi la ville la plus australe du monde : Puerto Toro lat : 55°05' long 067°05 : 12 habitants. Adishatz du Cap Horn et à très vite".

Cap ô pas Cap : Record ! Elles sont cap de passer le cap Horn en paddle board ! - photo
Cap ô pas Cap : Record ! Elles sont cap de passer le cap Horn en paddle board ! - photo
Source : Cap ô Pas Cap