Championnats du monde de ski alpin 2015 : La France 4e au classement des médailles

Ecrit par

Avec trois médailles au total dont une en or, la France termine quatrième au classement des médailles. La meilleure moisson a été réalisée par l'Autriche avec neuf récompenses.

C'est un bilan en demi-teinte pour nos athlètes de l'équipe de France aux championnats du monde de ski alpin 2015 à Vail/Beaver Creek. En 2013 à Schladming, la France avait terminé troisième au classement des médailles avec deux en or, les États-Unis terminant leader et l'Autriche deuxième. Cette année, la tendance s'est quelque peu inversée puisque les Autrichiens ont ramené neuf récompenses dont cinq en or (mieux que les États-Unis en 2013 qui en avait gagné quatre), trois en argent et une en bronze. Le petit pays d'Europe centrale doit surtout sa réussite à Anna Fenninger (double médaillée d'or en géant et super G), Marcel Hirscher (l'or en super-combiné et géant) mais aussi à Hannes Reichelt qui s'est paré d'or en super G. Intraitable sur ces championnats du monde de ski alpin, l'Autriche a même réussi à reléguer les États-Unis au deuxième rang alors qu'ils disputaient les courses à domicile. En cause peut-être, les ''contre-performances'' de Lindsey Vonn, qui pensait ramener plus de métaux autour de son cou (elle a seulement ramené une médaille de bronze en descente alors qu'elle était alignée sur quatre épreuves). Julia Mancuso était elle aussi pressentie pour arracher au moins une récompense sur ces Mondiaux comme elle l'avait fait en 2013 (bronze en super G) et en 2011 (argent en super G).

Tableau des médailles

Championnats du monde de ski alpin 2015 : La France 4e au classement des médailles

Les États-Unis ont cette année rapporté cinq médailles dont deux en or, grâce notamment à Mikaela Shiffrin en slalom et Ted Ligety en géant. La Slovénie occupe quant à elle la troisième place avec trois métaux au total dont deux en or et une en argent, et doit sa performance à Tina Maze seulement. L'actuelle leader de la coupe du monde de ski alpin 2015 s'est parée d'or à deux reprises (super-combiné et descente) et s'est offert l'argent en super G. La France, elle, apparaît au quatrième rang du classement des médailles. Elle passe de la neuvième à la quatrième place grâce au sacre de Jean-Baptiste Grange sur le slalom dimanche 15 février. Un coup d'éclat qui restera gravé dans les annales pour celui qui n'avait pas renoué avec le podium depuis quatre ans ! Enfin, Adrien Théaux avait pris la médaille de bronze en super G et Alexis Pinturault la même chose en slalom géant. La Suisse finit ex-aequo avec les Français. Découvrez le classement ci-dessus.