Classement final du championnat du monde de surf 2015

Ecrit par

Découvrez le classement final du championnat du monde de surf 2015 remporté par Adriano de Souza. Huitième, Jérémy Flores devance Kelly Slater. Michel Bourez se sauve lui de justesse.

Victorieux du Billabong Pipe Masters 2015, Adriano de Souza a surtout remporté son premier titre mondial hier dans les eaux hawaïennes. Le Brésilien n’était pourtant pas le favori de cette fin de championnat. Mick Fanning, voire Gabriel Medina, pouvaient eux aussi repartir avec la couronne. Sans faire de bruit, de Souza a tout de même atteint au moins six fois le dernier carré cette année, sur les 11 épreuves au programme (classement complet ci-dessous). C’est cette régularité dans l’excellence qui a permis au surfeur de Guaruja de remporter le titre. Car si Fanning compte autant de victoires que lui (deux), il n’a passé de son côté "que" quatre fois le stade des quarts de finale. Quant à Medina, le champion du monde 2014 pourra regretter longtemps ce début de saison calamiteux qui lui coûte probablement un deuxième titre. Sur les cinq premières épreuves de l’année, Medina n’a rempoté que six séries quand son compatriote Adriano de Souza en remportait dans le même temps 17 ! A l’inverse, la deuxième moitié de saison de Medina est monstrueuse avec un quart de finale au minimum sur les six dernières étapes, dont une victoire en France et une finale à Pipe.

Classement final du championnat du monde de surf 2015

De son côté, Fanning devra regarder du côté de Tahiti où sa défaite surprise au troisième tour face à Aritz Aranburu lui aura coûté de précieux points. Côté français, si Michel Bourez s’est finalement requalifié pour le World Tour 2016 sur l’ultime étape à Hawaï, la lumière est venue cette année de Jérémy Flores. Le Réunionnais a été immense à Teahupoo, alors qu’il revenait de blessure. Battant successivement quatre champions du monde (Joel Parkinson, Kelly Slater, CJ Hobgood et Gabriel Medina), il confirmait alors son retour au premier plan après une année noire, terminant finalement à la huitième place cette saison 2015. Juste derrière, Kelly Slater n’accuse plus seulement son âge, mais surtout une motivation qui le quitte, lui qui avait hésité à se déplacer successivement en France et au Portugal, confirmant sa venue au dernier moment sur ces deux épreuves de fin de saison. Enfin, loin d’être attendu à pareille fête, on n’oubliera pas le Brésilien Italo Feirreira, rookie de l’année et qui confirme un peu plus avec sa septième place (agrémentée d’une finale au Portugal) que le présent et futur du surf est brésilien.

Classement final du championnat du monde de surf 2015

.

Classement final du championnat du monde de surf 2015