Claudy Robin, interview exclusive du surfeur aveugle

Ecrit par

Claudy Robin est un surfeur est atteint d'une maladie génétique de la rétine depuis l'âge de 9 ans et a perdu la vue suite à un accident. Un handicap qui ne l’empêche pas d’aller à l’eau avec sa planche comme il nous l’a expliqué.

Sur meltyXtrem, on a l’habitude de vous présenter les exploits des plus grands riders de la planète à l’image du skieur Julian Carr qui filmait en GoPro un saut monstrueux. Mais on n’est pas obligé de se lancer à l’assaut de la première barre rocheuse venue ou d’enfiler une combinaison de wingsuit pour être un héros. Claudy Robin fait partie de ces riders qui ne font pas la une des magazines, qui ne possèdent pas de logos sur leurs planches ni un contrat doré avec une marque. Bref, Claudy Robin est comme des milliers de sportifs amateurs, il prend sa planche pour se faire plaisir. Mais contrairement à la plupart d’entre nous, il doit être accompagné pour aller dans l’eau. Car depuis l’âge de 9 ans, il est atteint d’une maladie génétique de la rétine. Il perd progressivement la vue et ce handicap s’est considérablement accéléré à la suite d’un grave accident qui l’a fait devenir mal voyant.

Claudy Robin, interview exclusive du surfeur aveugle

C’est sa rencontre avec l’association Vagdespoir il y a cinq ans qui va changer son approche des sports de glisse, lui qui n’hésitait pas avant son accident à pratiquer ces disciplines à sensations dont le bodyboard principalement. Accompagné de deux amis qui le guident dans l’eau, il peut désormais prendre les vagues comme tout surfeur valide. Certaines sessions sont d’ailleurs magiques à l’image de ce tandem sur le Mascaret. Un changement essentiel dans sa vie qui lui a permis "de reprendre confiance en moi grâce au surf et à ce mélange de personnes valides et non valides partageant des valeurs simples d’entraide et d’échange autour d’une même passion : les sports de glisse." Invité sur le plateau du Téléthon 2012 (regardez le reportage que lui a consacré France 2 ici), il fait progressivement connaitre son histoire et rêve aujourd’hui de rencontrer un autre surfeur aveugle, le Brésilien Derek Rabelo. Ce dernier a déjà surfé Pipeline et la rencontre entre les deux hommes est un projet que Claudy Robin s’attèle à mettre en place via son association See Surf. Il nous l’a expliqué lors de la visite qu’il nous a rendue le vendredi 18 janvier, avec son accompagnatrice Karine. Une rencontre que la rédaction de meltyXtrem n’est pas prête d’oublier. A lire aussi : Tommy Carroll, skateur aveugle !

Claudy Robin, interview exclusive du surfeur aveugle - photo
Claudy Robin, interview exclusive du surfeur aveugle - photo
Claudy Robin, interview exclusive du surfeur aveugle - photo
Claudy Robin, interview exclusive du surfeur aveugle - photo
Claudy Robin, interview exclusive du surfeur aveugle - photo