Comment bien choisir sa combinaison de surf avant l'été ?

Ecrit par

Cet été, c’est décidé, vous apprenez à dompter les vagues. En débutant exemplaire, vous avez déjà votre planche mais il vous manque la tenue adéquate. Pour vous, meltyXtrem décrypte toutes les alternatives de combinaisons.

Le 18 mai dernier, cinq lycéens bretons ont passé l'épreuve de surf au Bac 2013 à Lorient. A coup sûr, ces derniers portaient une combinaison ! L'achat d'une tenue de glisse n'est pas toujours évident quand on ignore les termes utilisés. Grâce à meltyXtrem, vous trouverez la tenue qui vous convient. La combinaison de surf est fabriquée à partir de néoprène. Une matière étanche, résistante à l’eau salée et au chlore. Généralement, celle-ci est moins épaisse que sa cousine de plongée. Plus souple, elle permet une plus grande liberté de mouvements pour enchaîner les tricks. Idéal pour s'adonner au surf, bodyboard, kitesurf et windsurf. Pensez à bien choisir votre combinaison "ultra serrée" en fonction de ces caractéristiques et des différentes tailles (MS,M,MT). Vous trouverez ici le top des combi' 4/3 du moment chez Quiksilver !

1 - L'épaisseur du néoprène : Indiquée en millimètres sur la combinaison, l'épaisseur est le premier critère à observer. Le choix s'opère en fonction de la température de l'eau dans votre région. Il existe principalement trois épaisseurs chez toutes les grandes marques : 5/4mm , 4/3mm et 3/2mm. 5/4 signifie 5mm au niveau du torse et 4mm sur le reste du corps. Idem pour les autres tailles. En dessous de 15°C comme en Bretagne, optez pour une plus grosse épaisseur contrairement au Sud-Ouest.

2 - Le type du néoprene : De la standard au 100% stretch, plusieurs variétés de néoprene existe et varie en fonction de leur souplesse. Bien sûr, cela s'impacte sur le prix de l'habit. Si vous êtes un surfeur ponctuel, du stantard vous conviendra. Vous pourrez la réutiliser, sans problème, chaque été à condition de bien la traiter. En revanche, pour les habitués, vous serez plus à l'aise dans une tenue plus souple. Ici, l'UltraFlex XDS représente le haut de gamme en la matière.

Comment bien choisir sa combinaison de surf avant l'été ?

3 - Le type de couture : Cet élément fait toute la différence entre les modèles de combinaisons. Les basiques pour les premiers prix. Les flatlock davantage flexibles et plus confortables au niveau de la peau. Les cousues/collées, plus techniques avec zéro entrée d'eau. Enfin le "must" les collées/liquid tape, super souple, aucune entrée d'eau et une durée de vie rallongée.

4 - Astuces : A la mode en ce moment, le "now", fermeture éclair au niveau de la poitrine, empêche les infiltrations d'eau dans le cou. Retirez votre combinaison avec délicatesse pour ne pas fragiliser les coutures. Évitez également de l’enlever sur la plage à cause des grains de sable. Retirer votre combinaison debout dans une bassine. Rincez-la après chaque session à l’eau froide pour tuer les bactéries. Certaines marques proposent des produits spécifiques, comme le Bacterless. Ne laver JAMAIS votre combinaison en machine, et faites-la sécher à l’envers à l'abri du soleil pour ne pas cuire le néoprene. Pliez-la ensuite en deux sur un cintre rond, de préférence en milieu de la combi' (absence de marques). En cas d'irritation, un "lyca" vous soulagera surtout au niveau du plis des bras. A lire aussi : Wavehouse x Red Bull, le contest de flowbarrel.

Comment bien choisir sa combinaison de surf avant l'été ? - photo
Comment bien choisir sa combinaison de surf avant l'été ? - photo
Comment bien choisir sa combinaison de surf avant l'été ? - photo