Condamnés pour avoir sauté du One World Trade Center en base jump

Ecrit par

Deux hommes qui avaient sauté en base jump depuis le One World Trade Center en septembre 2013 ont été condamnés à 2 000 dollars d’amende et des travaux d'intérêt général. Le saut était illégal et le juge a insisté notamment sur le symbole du lieu, forcément lié au 11 septembre.

C’est un saut que l’on avait évoqué en mars 2014 lorsque deux base jumpers s’étaient élancés depuis la tour One World Trade Center (104 étages et désormais plus haute tour des Etats-Unis avec 541 m) à New York. Un exploit pas vraiment au goût des autorités américaines qui avaient mis la main sur James Brady (33 ans, métallurgiste et qui travaillait sur le chantier du building ce qui lui avait notamment permis de monter en haut) et Andrew Rossig (34 ans, menuisier). Ces derniers ont finalement été condamnés hier à 2 000 dollars d’amende et des travaux d'intérêt général (respectivement 250 et 200 heures). Presque deux ans après leur saut, les deux hommes ne s’en tirent finalement pas si mal, car la sentence la plus lourde aurait pu les envoyer en prison pour deux ans…

" Leur action était égoïste et imprudente expliquait le juge Juan Merchan après le verdict. Ce dernier a également précisé les raisons de la condamnation. Ils ont pris une très mauvaise décision. Ils ont sauté du One World Trade Center, aussi connue comme la Tour de la Liberté, un bâtiment emblématique construit sur un sol sacré. En faisant cela, les accusés ont terni l'immeuble avant même son ouverture et sali la mémoire de ceux qui avaient sauté le 11-Septembre, non pour le sport, mais parce qu'ils le devaient ". Un autre complice était de la partie le jour du saut. On connaîtra la condamnation de Marko Markovich le 17 août prochain. A lire aussi : Andy Lewis : "Je veux juste m’amuser et rester en vie" (exclu).

Condamnés pour avoir sauté du One World Trade Center en base jump
Condamnés pour avoir sauté du One World Trade Center en base jump