Coupe du monde de ski alpin 2013 : Super G annulé

Ecrit par

Nouvelle série noire ce matin lors des finales de la Coupe du Monde de ski alpin 2013 à Lenzerheide. Deuxième jour, deuxième annulation : le super G tombe à l'eau. Mais Klaus Krölla eu le temps de faire une chute spectaculaire.

meltyXtrem vous l'annonce ce matin, rien n'est moins sûr pour l'épreuve de super G aujourd'hui. L'épais brouillard vole déjà la vedette hier pour la première journée de compétition. La descente n'a pas lieu, Lindsey Vonn et Aksel Lund Svindal remportent le globe de cristal grâce au classement de la discipline. Le scénario catastrophe se répète ce matin en Suisse. Petit à petit reporté, le super G messieurs puis dames passe à la trappe à cause d'un vent violent. Pourtant on y a cru, l'organisation permettant à Gauthier De Tessières de s'élancer en première position vers 13h. Le Français dossard numéro 1 se fait une frayeur en volant sur le virage à mi-parcours puis en évitant de justesse le filet de sécurité à l'arrivée. Personne ne peut s'élancer après lui, il doit prendre son mal en patience. La course reprend jusqu'à ce que l'accident arrive. Klaus Kröll est victime d'une chute spectaculaire qui met fin à la course définitivement. L'Autrichien se trouve déporté dans un virage clé du parcours et fonce droit dans le filet de sécurité. Le skieur termine sa course folle par une impressionnante roulade avant. Resté assis de longues minutes sans parvenir à se relever, il est héliporté. Au terme des 10 passages, Gauthier De Tessières est en tête avec un temps de 1'22"04, Alexis Pinturault se retrouve quatrième. La prise de risque est réduite à néant puisque ces performances ne sont pas prises en compte.

Coupe du monde de ski alpin 2013 : Super G annulé

Gunther Hujara le directeur de la Coupe du Monde hommes, prend ses précautions avant de rendre son verdict. Après avoir demandé l'avis des entraîneurs, il prend en considération les skieurs du top 15 mondial, dont Ted Ligety s'érige en porte-parole. Leader de la course, Gauthier De Tessières ne peut pas retenir sa déception : " aujourd'hui, j'ai servi de crash-test ! Donc j'ai pris mes couilles entre mes mains pour m'élancer. Ce n'était pas dangereux. Je trouve ça injuste, on m'a volé quelque chose aujourd'hui. J'en veux aux Autrichiens qui font la pluie et le beau temps et à ce monsieur (Hans Pum, directeur des équipes autrichiennes) qui a mis la pression sur Gunther Hujara en le menaçant de ne faire partir aucun coureur après la chute de Kröll. Mais à cet endroit-là, il a fait une faute, il a mal skié ". Ses propos sont un peu virulents mais Gauthier reste un sportif de haut niveau qui a pris des risques, et qui se sent lésé. L'Italien Christof Innerhofer met l'accent sur l'état de santé des skieurs : " ce qui est dommage, c'est que l'on doit attendre que quelqu'un se blesse pour se poser la question. Il faudrait se poser la question de la santé des skieurs avant celle des intérêts financiers. Je suis content d'être arrivé en bas de la piste en bonne santé, j'espère que Klaus ne sera pas blessé. J'avoue que je ne n'ai pas pris de plaisir à skier ce super-G ".

Coupe du monde de ski alpin 2013 : Super G annulé

Tout comme hier en descente, les globes de super G sont attribués en fonction du classement de la spécialité, établi avant cette course. Tina Maze décroche le globe avec 55 point d'avance sur Julia Mancuso. Même si elle ne réalise pas le grand chelem, la Slovène détient déjà deux des cinq récompenses possibles. Chez les hommes le succès laisse une nouvelle fois un goût amer à Aksel Lund Svindal. Un second globe de cristal lui est attribué, après celui de descente hier. Les annulations de courses successives l'empêche de rattraper son retard sur Hirsher au classement général. Le Norvégien doit se faire une raison, le gros globe lui file petit à petit entre les doigts. À lire aussi : Tina Maze et le gros globe de cristal en poche.

Coupe du monde de ski alpin 2013 : Super G annulé
Coupe du monde de ski alpin 2013 : Super G annulé