Dakar 2015 : Etape 13 entre Rosario et Buenos Aires

Ecrit par

Dernière étape sur le Dakar 2015 qui mène les concurrents de Rosario à Buenos Aires. Nasser Al-Attiyah et Marc Coma semblent avoir course gagnée en auto et moto. Mais une seule erreur et Giniel De Villiers et Paulo Goncalves pourraient en profiter…

Le classement général auto et moto après l’étape 12 du Dakar 2015 ne devrait pas changer ce samedi, même si certains espèrent probablement une ultime surprise. On pense évidemment à Paulo Goncalves et Giniel De Villiers qui occupent respectivement les deux deuxièmes places en moto et auto. Mais on voit mal Nasser Al-Attiyah sur quatre roues perdre le rallye lors de cette ultime étape entre Rosario et Buenos Aires, lui qui possède d'ailleurs 35 minutes d'avance sur son plus proche poursuivant. Du côté des motos, Marc Coma a de l’expérience (quadruple vainqueur de l’épreuve) et sait donc comment aborder ces dernières journées sous pressions malgré une avance de 17 minutes qui peut laisser quelques espoirs à Goncalves. Aujourd’hui, l’étape emmène donc les concurrents dans la capitale argentine. Les organisateurs du Dakar décrivent ainsi les derniers kilomètres à parcourir (219 de liaison et 174 de spéciale) : " Aucun des pilotes du Dakar ne considère la partie gagnée avant de venir à bout de cette ultime journée. Et pour cause, puisque chaque année, au moins un véhicule abandonne dans le dernier exercice. Sur les pistes rapides de la spéciale au programme, la prudence est de rigueur, tout au moins pour ceux qui n’ont pas un rang à défendre. Car le podium qui attend les géants de l’édition 2015 sur le site de Technopolis à Buenos Aires sera pour tous le grand moment d’émotion qu’ils sont venus chercher. "

Dakar 2015 : Etape 13 entre Rosario et Buenos Aires

Réaction de Stéphane Peterhansel après l’étape 12 d’hier : " Jusqu'à maintenant j'ai eu beaucoup de faiblesses sur la voiture, mais pas vraiment de gros problème technique. Aujourd'hui encore, sur une spéciale de plus de 300 kilomètres, assez éprouvante et glissante, sans connaître de problème technique. C'est un point positif, même si le résultat final est loin de ce qu'on attendait. C'est intéressant de voir que sur une spéciale comme aujourd'hui, on perd du temps mais on pourrait quand même être un peu plus près en prenant un peu plus de risques. On a un cahier des charges qui est très important, une marge de progression énorme… et on sera là l'année prochaine pour se battre pour la victoire. C'est sûr. " A lire aussi : Dakar 2015 : Résultats étape 12 auto, Orlando Terranova vainqueur, Nasser Al-Attiyah en route pour le sacre.