Dakar 2015 : Paulo Goncalves pénalisé de 15 minutes pour avoir changé de moteur !

Ecrit par

Paulo Gonçalves a pris le moteur de son coéquipier Jeremias Israel lors de l’étape 11 du Dakar 2015. Le Portugais, deuxième du classement général a donc écopé d’une pénalité de 15 minutes et se retrouve relégué à 21 minutes du leader Marc Coma.

Si hier, le premier classement à l’arrivée de l’étape 11 des motos dans ce Dakar 2015 laissait à penser que Paulo Gonçalves avait repris deux minutes à Marc Coma, les temps étaient trompeurs car ceux-ci ne prenaient pas en compte le changement de moteur effectué par Paulo Gonçalves dans cette spéciale et qui le condamnait finalement à recevoir une pénalité de 15 minutes et à perdre quasiment tout chance de victoire finale alors qu’il ne reste plus que deux jours de course dans ce Dakar 2015. Le Portugais expliquait à l’arrivée sa mésaventure : " Hier j'ai eu un problème de moteur, il était nécessaire de le changer. Nous étions en étape marathon, alors évidemment un des pilotes de notre équipe devait rester à Cachi. C'est Jeremias Israel qui a donné son moteur. C'est très courageux à lui de l'avoir fait, c'est la fin de la course pour lui, alors je vais essayer d'aller chercher la meilleure place pour pouvoir lui dédier.

Dakar 2015 : Paulo Goncalves pénalisé de 15 minutes pour avoir changé de moteur !

A cause de la pénalité, je donne 15 minutes gratuitement à tous mes adversaires. Mais c'est la règle de la course, et elle vaut pour tout le monde. Avec 7 minutes de retard, c'était déjà difficile, même si je récupérais environ deux minutes sur le terrain aujourd'hui. Maintenant, c'est encore plus difficile. Mais le problème que j'ai eu hier, les autres peuvent aussi le subir. Alors il n'est pas trop tard pour espérer terminer dans la meilleure position. " De son côté, Marc Coma la jouait profil bas, mais l’Espagnol sait désormais qu’il est davantage en position de gérer avec une avance montée à 21 minutes sur Goncalves au général : " On sort. C'est toujours stressant. Il faut faire de la mécanique. Mais tout est allé bien. Il reste une journée compliquée demain. Puis encore la dernière journée de samedi. Je n'en vois pas encore la fin. On verra. Car il reste encore pas mal de kilométrage. Mais pour l'instant je suis content… " A lire aussi : Dakar 2015 : Résultats étape 11 auto, Nasser Al-Attiyah passe la cinquième.