Dakar 2016 : "Il est trop tôt pour que Peugeot gagne" selon Nasser Al-Attiyah

Ecrit par

Tenant du titre dans la catégorie auto, Nasser Al-Attiyah estime que les Peugeot ne devraient pas encore s'immiscer dans la lutte pour la victoire finale sur ce Dakar 2016.

Nasser Al-Attiyah est un homme pressé. Mais il sait aussi que la patience est parfois une qualité majeure sur le chemin du succès. Vainqueur du Dakar en 2015 dans la catégorie auto, il s'annonce vers cette 38e édition du plus grand rallye-raid du monde dans la peau du légitime favori. D'autant plus que sa Mini n'a pas beaucoup changé depuis l'an dernier. "Elle a subi quelques évolutions mais rien de révolutionnaire, explique-t-il dans une interview relayée par Red Bull. C’était surtout au niveau des suspensions. La voiture est taillée pour cette course. Au niveau du moteur, c’est grosso modo la même chose que l’an dernier. Je suis ravi de participer au Dakar avec une Mini car c’est la voiture qui a gagné les quatre dernières éditions de l’épreuve." Et de poursuivre : "Notre voiture est la meilleure sur le gravier et tout ce qui est typé rallye. Elle se défend dans les dunes mais les buggys et les voitures comme la Peugeot sont quand même supérieures ce type de terrains. Personnellement, j’aime toutes les surfaces mais je suis un gars du désert, donc j’ai une préférence pour les dunes."

Dakar 2016 : "Il est trop tôt pour que Peugeot gagne" selon Nasser Al-Attiyah

Et quand on l'interroge sur la concurrence, le Qatari ne tombe pas dans la langue de bois. La présence de Peugeot ? "Le team a réuni de grands noms et surtout d’excellents pilotes, mais je pense que leur voiture est encore trop récente et qu’il leur faudra encore un peu de temps pour la développer à fond. Elle finira par devenir une bonne voiture mais je pense qu’il est encore trop tôt pour qu’elle gagne. Mais ce qui est certain, c’est qu’ils vont dans la bonne direction. J’espère pouvoir les battre." Mais de qui doit-il alors se méfier ? "Je dirais Giniel De Villiers. Il est toujours présent. Si vous regardez ses résultats, il est quasiment toujours dans le top 3. Et bien sûr, il a déjà gagné le Dakar. Il a une bonne stratégie et est très régulier." Patience et régularité seront donc les clés pour l'emporter sur le Dakar 2016. À lire aussi : Dakar 2016 : Sébastien Loeb "dans la peau d'un débutant".