Dakar 2016 : Sébastien Loeb "dans la peau d'un débutant"

Ecrit par

Avant de se lancer dans l'aventure du Dakar 2016, les pilotes du team Peugeot affichent leurs ambitions. Celles de Sébastien Loeb sont plutôt nouvelles pour lui.

Les quatre Peugeot 2008 DKR et les prestigieux équipages du Team Peugeot Total sont fin prêts à dévorer les 9 583 km d’aventure et de poussière que leur réserve le parcours de ce Dakar 2016. À peine débarquées de l’avion, les machines ont procédé à un ultime roulage de quelques kilomètres sur la base d’essais d’Arawak, au nord-ouest de Buenos Aires (Argentine). Les quatre équipages ont chacun pris le volant de leur monture enfin frappée de leur numéro de course. Stéphane Peterhansel/Jean-Paul Cottret (n°302 / entrée d’air de toit jaune), Carlos Sainz/Lucas Cruz (n°303 / bleu), Sébastien Loeb/Daniel Elena (n°314 / blanc) et Cyril Despres/David Castera (n°321 / rouge) ont ainsi peaufiné les ultimes réglages de leur bolide. Samedi 2 janvier, après un passage sur le podium de départ, les concurrents participeront à un prologue de 11 km. Une mise en jambe pas si anodine car elle comptera pour le classement général et, surtout, elle déterminera l’ordre de départ de la première étape qui se déroulera le 3 janvier entre Rosario et Villa Carlos Paz. À lire aussi : Dakar 2016 : Comment suivre le rallye-raid en direct ?

Dakar 2016 : Sébastien Loeb "dans la peau d'un débutant"

Sébastien Loeb : "C’est mon premier Dakar, donc je ne peux pas dire que je suis très confiant. Je suis conscient que Daniel et moi partons avec zéro expérience de cette épreuve. Ça ne va pas être facile mais nous sommes là avant tout pour apprendre. J’essaie de ne pas me mettre trop de pression. Nous allons aborder les évènements comme ils viennent sans les forcer et nous verrons où cela nous mènera. C’est sympa de se retrouver dans la peau d’un débutant. Il faut se remettre en question. Je me sens bien dans la voiture et je suis impatient de voir à quoi peuvent ressembler des spéciales de 500 km et des journées de 1000 km avec la chaleur et tout ce qui va avec. Je suis impatient de découvrir tout ça !"

Dakar 2016 : Sébastien Loeb "dans la peau d'un débutant"

Stéphane Peterhansel : "Il y avait déjà eu une très bonne ambiance l’an dernier mais l’équipe est encore plus soudée cette année. Tout le monde sent que l’on a un bon potentiel, une belle équipe. Bien sûr, à ce stade, nous sommes tous un peu nerveux mais le feeling est bien meilleur que l’année dernière où nous avions dû annuler le shakedown à cause de la météo. Là, nous avons pu nous mettre en confiance dans la voiture avec cet ultime roulage et nous allons aborder la course un peu plus sereins même si le parcours n’est pas celui que nous attendions."

Dakar 2016 : Sébastien Loeb "dans la peau d'un débutant"

Carlos Sainz : "Pour l’instant, tout va bien. Nous attendons fermement le premier jour de course. Nous avons tenu compte des enseignements de l’an dernier et la voiture est bien meilleure. Ça ne garantit rien en matière de résultat mais cela assure juste que nous sommes mieux préparés. Sur un Dakar, la fiabilité est cruciale et nous verrons ce qu’il en est dans ce domaine. Les essais se sont bien passés mais il faut être prudent, d’autant que le début du parcours n’est pas vraiment idéal pour une voiture à deux roues motrices telle que la 2008 DKR."

Dakar 2016 : Sébastien Loeb "dans la peau d'un débutant"

Cyril Despres : "Je me sens super zen, bien loin de la tension que j’ai pu connaître lorsque j’avais un n°1 à défendre sur ma moto. Mes premiers tours de roues au shakedown se sont très bien passés. Pour moi c’est primordial car le prologue de samedi va être important. Il détermine l’ordre de départ et j’ai tellement mangé de poussière l’an dernier, lors de ma première participation sur quatre roues, que je n’ai vraiment pas envie de revivre ça. Et puis, la nouvelle 2008 DKR est tellement facile à conduire pour moi. Ça va être ma première course à son volant et j’ai envie d’avaler les kilomètres !"