Dakar 2016 : Sébastien Loeb passe la troisième sur l'étape 5 auto ! (vidéo)

Ecrit par

Sébastien Loeb s'est imposé ce jeudi sur l'étape 5 auto du Dakar 2016, glanant sa troisième victoire de l'édition. Il devance Sainz et Peterhansel pour un nouveau triplé Peugeot et accentue son avance au classement général.

Il maîtrise son sujet. Sur l'étape la plus haute de cette 38e édition du Dakar (les pilotes ont frôlé les 4 600 mètres d'altitude en passant en Bolivie), Sébastien Loeb s'est imposé ce jeudi lors de l'étape 5 auto, glanant par la même occasion sa troisième victoire en quatre manches concourues. Au terme de 642 km de spéciale, dont 321 de secteur chronométré (l'étape a été raccourcie de six kilomètres en raison des orages), entre Jujuy et Uyuni, le Français a devancé deux autres Peugeot 2008 DKR, celle de Sainz (+ 22’’) et celle de Peterhansel (+ 3’). De nouveau impressionnant aujourd’hui, Loeb confirme qu’il est bien un candidat à la victoire finale sur une Peugeot qui lamine la concurrence (Nasser Al-Attiyah a encore perdu 3’07’’ sur le Français).

100 autos se trouvaient au départ de cette étape de haute altitude entre Jujuy et Uyuni. Stéphane Peterhansel s'est élancé dans le secteur chronométré du jour avec, trois et six minutes derrière lui, ses coéquipiers Carlos Sainz et Sébastien Loeb. Et au premier point de passage obligatoire, il y avait déjà du changement dans le classement virtuel de la catégorie. Sébastien Loeb, au volant de sa Peugeot, était en effet le plus rapide devant Sainz et Al-Attiyah. Peterhansel pointait quant à lui à la quatrième position, à 41 secondes du nonuple champion du monde WRC. Au point de passage obligatoire WP4, Al-Attiyah semblait bien seul au milieu de l'armada Peugeot. Devancé par Loeb et Sainz, le Qatari était sous la pression de Peterhansel et Despres, qui remontait au fil des kilomètres. Au way point numéro 8 de l'étape, on retrouvait les mêmes équipages aux avants postes. À savoir Loeb devant Sainz, Al Attiyah et Peterhansel. Un classement finalement inchangé à l’arrivée et qui confirmait la nouvelle victoire d’étape de Loeb. L’Alsacien dispose désormais de 7’48’’ d’avance sur Peterhansel et 13’26’’ sur Sainz. A noter qu'à l'heure où nous écrivons ces lignes, Cyril Despres est toujours sur la spéciale et rejoindrait la ligne d'arrivée au ralenti.

Classement étape 5 auto

" Nous avons perdu un peu de temps sur la dernière partie par rapport à Carlos, qui a dû rouler très fort sur les pistes sinueuses, expliquait Loeb à l'arrivée. Mais c'est plutôt pas mal, surtout que celle-là se jouait sur un terrain très différent du premier jour : des rios, des pistes cachées, des pierriers. J'étais assez confiant sur le travail de Daniel, j'ai vu la façon dont il préparait ses road-books, et il a fait du super boulot. Encore une fois nous n'avons eu aucun problème avec la voiture… parfait. Hier je gérais un peu la mécanique, aujourd'hui je me suis lâché un peu plus, et c'est impeccable. Aujourd'hui je savais que ça allait se corser, même si on n'est pas au bout de nos peines. Ça permet d'aborde la suite avec davantage de confiance. Si on doit ouvrir la route avec 520 kilomètres à parcourir en assurant la navigation, on n'est quand même pas sorti d'affaire. Ce sera aussi un moment important. "

Nasser Al-Attiyah : " C'est incroyable ! Je n'ai jamais autant attaqué qu'hier et aujourd'hui. Demandez à Matthieu, on a roulé à plus de 100%. Mais on a aucune chance face aux Peugeot. Impossible de les battre si rien ne leur arrive. Je dis bravo à Peugeot et à son équipe qui fait du très bon boulot. Deux journées d'étapes marathon sans le moindre problème, c'est fort. Je perds trois minutes alors que j'ai tout donné… Peugeot a tout gagné depuis le début du rallye. J'ai beau attaquer comme un fou, c'est impossible de les rattraper. Ils ont fait du bon travail depuis l'an dernier. Ils sont vite partout alors que de notre côté la Mini n'a pas évolué. " A lire aussi : Dakar 2016 : Toby Price vainqueur de l'étape 5 moto (vidéo).

Classement général après l'étape 5

.