Dakar 2017 : Un parcours perché entre l’Argentine, le Paraguay et la Bolivie

Ecrit par

Le tracé du Dakar 2017 a été dévoilé ce mardi matin par les organisateurs. Le Paraguay sera traversé pour la première fois alors que le parcours emmènera les concurrents à plus de 4 000 mètres d’altitude dans une épreuve où la Cordillère des Andes sera omniprésente.

Oui, Peugeot a intérêt à bien préparer son futur Dakar 2017 sur le Silk Way Rally en juillet prochain, quand on voit le parcours (voir carte ci-dessous) qu’ont imaginé les organisateurs. Pour cette édition qui sera lancée le 2 janvier 2017 d’Asuncion au Paraguay (et s’achèvera le 14 à Buenos Aires), les concurrents découvriront donc un nouveau pays. Dès le départ, c’est le Paraguay qui s’offrira à la caravane du Dakar. C’est le cinquième pays traversé par la course depuis qu’elle se tient en Amérique du Sud. L’originalité du tracé 2017 emmènera d’ailleurs les concurrents dans les trois capitales des pays traversés (une étape au Paraguay, cinq en Bolivie et sept en Argentine). Sur le tracé en lui-même, qui passera en majorité par la Cordillère des Andes, le directeur de course du Dakar Etienne Lavigne précise qu’il s’agira avant tout d’un " Dakar perché. En 12 jours de course, la course offrira un total de 8 à 9000 km parcourus dont 5000 de secteurs sélectifs. Et durant six jours voire plus, les concurrents évolueront à plus de 4000 mètres ! Nous souhaitons une édition relevée en termes d’altitude mais aussi dans la difficulté, dans le kilométrage.

Dakar 2017 : Un parcours perché entre l’Argentine, le Paraguay et la Bolivie

Les reconnaissances pour le tracé, le kilométrage des spéciales vont bientôt commencer, mais on peut déjà envisager après la première étape au Paraguay, deux jours dans le Nord argentin pour remonter ensuite sur la Paz. Une étape marathon pourrait être au programme. D’ailleurs, il y aura entre 45 et 50% (en kilométrage) de nouveautés sur ce Dakar, notamment la partie bolivienne. Des étapes plus longues, puisque le Dakar est une épreuve d’endurance, sont prévues : de 500 km, comme en 2016, mais il pourrait aussi y en avoir une de 700km. Peut-être pas pour tous les concurrents. Il y aura du hors-piste, avec de la navigation parfois ou de la piste unique. On veut éviter que les journées se suivent et se ressemblent : on passera ainsi à du cassant puis à du plus roulant, ensuite du sable à la rocaille. Les conditions météorologiques seront très changeantes, avec des températures négatives en Bolivie et torrides en Argentine... L’intérêt de cette prochaine édition : alterner d’une journée à l’autre les schémas sportifs pour que les concurrents sortent de leur zone de confort, découvrent toujours des difficultés. C’est un peu l’ADN de cette épreuve. " Une épreuve sur laquelle Cyril Despres que l’on interviewait récemment espère performer pour son troisième Dakar sur quatre roues. A lire aussi : Stéphane Peterhansel remporte son 12e Dakar, le 6e en auto ! (vidéos).

Le Paraguay, point de départ du Dakar 2017 par francetvsport