Danny Leon : Le skatepark de ses débuts totalement détruit (vidéo Red Bull)

Ecrit par

A Madrid, le skatepark où a débuté le skateur espagnol Danny Leon a fermé ses portes et a été remplacé par un parking. Une triste nouvelle pour le rider de 19 ans.

Danny Leon doit dire adieu à son skatepark. L’endroit, situé dans le quartier de Mostoles à Madrid, a été condamné et remplacé par un parking, après dix ans d’existence. Triste sort pour ce park, où le jeune prodige, signé chez Red Bull, a fait ses débuts à l'âge de neuf ans. Danny Leon découvre le skate par hasard. Il s’aperçoit qu'un skatepark est en construction en face de chez lui. Après avoir vu les jeunes du quartier qui y ridaient, il a réussi à convaincre ses parents de lui acheter une planche. C'est là que le jeune espagnol va nouer une véritable passion pour ce sport extrême. Le skatepark du quartier de Mostoles, ouvert en 2004 à Madrid, était un park où le street tenait une place de choix. Un vrai pool, avec des courbes et des lignes parfaites.

Les skateurs pouvaient se régaler pendant de longues heures, sans jamais se lasser. Privatisé pour des restrictions budgétaires, le propriétaire a finalement décidé de le transformer en parking, ne le jugeant plus rentable. Une pétition avait été organisée en 2013 afin de sauver le skatepark. En vain. Un lieu qui restera à jamais dans la mémoire collective des skateurs espagnols et de par le monde. A voir aussi : Danny Leon skate avec une corde à sauter (vidéo Red Bull).