DC Shoes : Interview exclu de Mike Blabac, photographe de la marque (vidéo)

Ecrit par

A l'occasion du vernissage de l'exposition de photos "Defy Convention", célébrant les 20 ans de la marque DC Shoes, meltyXtrem est allé interviewer Mike Blabac, photographe à l'origine des plus beaux clichés de la marque.

DC, vous connaissez forcément puisque meltyXtrem vous avait proposé de suivre les aventures de quelques riders de la marque américaine lors de la série Snow House et Snow House. Mais DC, ce sont aussi des chaussures pour les skateurs, un univers que connaît bien Mike Blabac pour s'y intéresser depuis l'âge de 12 ans. Sa passion pour le skate et la photographie lui ont permis de rencontrer des figures incontournables du monde des riders, comme Ken Block, qui a participé à la création de la marque en1993. Entretien avec un amoureux de son métier.

Plus d'actu sur SkateboardKeith Walsh : Skateboard dans les rues de Dublin (vidéo)Sam Partaix dans "Skate Trip Athens" avec Daan Van der Linden (vidéo)Vidéo skateboard en slow motion du fakie double kickflip de Mike ReganX Games Austin 2014 : Vidéo best of des compétitions en BMX, rallycross, motocross, skate

Qu'est-ce qui t'a donné envie de devenir photographe ?

Depuis que je suis enfant, je suis fasciné par l'univers des caméras, la manière dont elles prennent des photos. Et quand j'ai commencé le skate à 12 ans, ce sont les photos de skateboard qui m'ont vraiment attiré vers la photographie. Tout autour de ces photos m'a attiré.

As-tu été inspiré par d'autres photographes ?

Oui ! A la base, des mecs comme Grant Brittain, Spike Jones étaient de grands photographes quand j'ai commencé la photo. Mais quand je me suis vraiment mis à la photographie, j'ai notamment pris exemple sur Richard Avedon, qui était un photographe de mode, et Walter Iooss, qui était un incroyable photo-journaliste sportif. Donc j'ai été inspiré par tous ces mecs, pas seulement par des photographes de skate.

On imagine que quand vous avez débuté, il n'y avait pas énormément de photographes dans votre domaine...

Pas dans le skateboard. J'ai commencé quand j'étais jeune. Quand j'ai déménagé à San Francisco, ça n'était pas mon intention de devenir un photographe de skateboard ou un photographe de sports d'action. J'ai bougé là-bas pour le skateboard. Et j'ai rencontré tous ces gens en ville qui étaient amis avec les mecs professionnels. Je suis devenu ami avec eux, et ils ont fini par apprendre que je prenais des photos. Ils m'ont demandé de le faire pour eux. A ce moment, je vendais des t-shirts cinq jours par semaine, donc quand c'est devenu plus sérieux, j'ai juste quitté mon boulot. J'avais 20 ans.

Tu travailles pour DC depuis 1999, comment ce partenariat a-t-il commencé ?

Juste avant de travailler pour DC, je bossais pour Girl Chocolate Skatoboard et beaucoup des mecs qui bossaient là-bas étaient aussi sponsorisés par DC. C'est comme ça que j'ai eu cette opportunité. Ken Block était le manager, il m'a appelé et m'a proposé. J'ai dit oui, parce que DC était une marque formidable. J'ai eu un entretien avec Ken et il m'a donné le poste. C'était en mars 1999.

DC Shoes : Interview exclu de Mike Blabac, photographe de la marque (vidéo)

Pourquoi choisir de travailler avec une marque plutôt que dans la presse ?

J'ai fait les deux. Quand j'ai été embauché chez DC je bossais pour TransWorld Skateboarding magazine. Mais Ken voulait que je tisse des relations avec tous les magazines, donc j'ai pu prendre des photos de tous leurs athlètes, et les faire publier dans tous les titres, en fonction du calendrier marketing de DC. Donc ça prenait du sens. Certaines personnes se contentent de placer de la pub. Je l'ai suivi dans ses aventures et me suis concentré sur lui. Donc nous avions un article dans un magazine, qui était également une publicité.

Donc tu n'es pas seulement photographe ?

(Rires) Je suis beaucoup de choses différentes. Je travaille beaucoup comme psychologue et d'autres trucs. Mais vraiment, je suis un photographe. Je veux dire que j'adore travailler pour une entreprise comme DC, parce qu'ils font de gros projets comme Gymkhana, les vidéos DC, ou l'Aircraft. Des choses incroyables que je n'aurai pas pu voir. Donc ç'a été un très bon partenariat. Un partenariat de longue durée parce que je dois créer des images dont on se souviendra longtemps.

DC Shoes : Interview exclu de Mike Blabac, photographe de la marque (vidéo)

Tu as commencé avec le skate et tu photographies maintenant tout un tas d'autres sports, as-tu des préférences ?

Je suis un fan de skateboard avant tout. Donc j'aime prendre des photos qui donnent envie aux enfants de devenir skateboardeur, de les accrocher au mur comme j'ai pu le faire quand j'avais leur âge avec les photos de Grant ou de Spike, que j'épinglais au mur et fixais pendant des heures. J'aime faire ça. J'aime aussi faire en sorte que de petites choses semblent tout aussi impressionnantes que les grosses. C'est un plus grand challenge de faire paraître du skate aussi impressionnant qu'une voiture en faisant un saut de plusieurs mètres au-dessus d'une rue de San Francisco.

En quoi est-ce que les évolutions technologiques ont impacté ton travail ?

Cela l'a rendu plus simple d'une certaine façon. Mais ça l'a surtout rendu plus rapide. Avant, je devais shooter au polaroïd pour tenter de me faire une idée de mon travail avant qu'il soit terminé. Maintenant c'est instantané. Mais ça ne change en rien le processus, la manière dont je photographie les choses, ou même le résultat. C'est juste plus simple d'arriver au résultat.

DC Shoes : Interview exclu de Mike Blabac, photographe de la marque (vidéo)

Quelle a été ta meilleure photo ?

C'est une question très difficile. Il y en a quelques-unes. Une des photos les plus dingues que j'ai prises c'est Danny (Way) qui rentre un grid sur un rainbow rall. Mais ma préférée c'est celle sur la Grande Muraille de Chine. Juste parce que nous sommes amis depuis très longtemps et que j'ai voulu être capable de partager ça avec des millions de personnes. Encore maintenant, c'est vraiment cool de regarder cette photo.

Le plus beau spot que tu as photographié ?

Le Bay Bridge. Le mec qui ride sur le Bay Bridge. C'est un endroit où les gamins skatent à San Fransisco. Cela fait partie des photos de Gymkhana 5. Ils avaient fermé le pont pour filmer Ken Block. J'ai su que nous allions avoir accès au pont et donc on a demandé à Josh (Kalis) s'il pouvait venir. Dans ma tête, je savais à quoi la photo ressemblerait. On a été capable de le faire. C'était le bazar, il y avait des tas d'équipes de tournage, et Josh et moi n'avions que cinq minutes pour shooter.

As-tu un conseil à donner à quelqu'un qui voudrait se lancer dans la photo de sports d'action ?

Cela va sembler bête, mais plus tu aimes, meilleur tu deviens. Quoi que tu fasses dans la vie, si tu t'entraînes vraiment, tu peux éventuellement arriver à un point où tu es payé pour ça. Je prends des photos de skateboard depuis presque deux décennies et j'ai été capable de le faire comme je pouvais faire tout le reste. Si tu aimes vraiment le faire et pratiquer, tu peux devenir suffisamment bon pour donner envie aux gens de te payer pour le faire.

DC Shoes : Interview exclu de Mike Blabac, photographe de la marque (vidéo) - photo
DC Shoes : Interview exclu de Mike Blabac, photographe de la marque (vidéo) - photo
DC Shoes : Interview exclu de Mike Blabac, photographe de la marque (vidéo) - photo
DC Shoes : Interview exclu de Mike Blabac, photographe de la marque (vidéo) - photo