Débuter le surf : Les bases pour devenir le futur Kelly Slater (ou presque…)

Ecrit par

Oui, vous n’êtes pas comme Kelly Slater en train de préparer le Billabong Pipe Masters 2014. Mais le surf, ça vous tente depuis longtemps. Enfin, vous osez vous mettre à l’eau. Mais avant d’aller concurrencer les surfeurs du WCT, quelques conseils s’imposent.

Le surf se pratique partout dans le monde du moment que les vagues et le beau temps sont au rendez-vous. Des écoles spécialisées dans ce sport permettent d'enseigner sa pratique et ainsi éviter les accidents pour vos futures sessions. Car oui, même Kelly Slater a commencé par là en Floride il y a 35 ans. Le plus simple pour débuter est de prendre des cours dans unes des centaines d'écoles labélisées par la Fédération Française de Surf, vous êtes sûr d'y recevoir un enseignement de qualité et une bonne dose de fun. Pour surfer, il faut d'abord le bon matériel. Une planche (évident) de préférence longue et en mousse pour les débutants, ils peuvent ainsi apprendre les bases de la discipline tout en ayant un bon équilibre.

Mais au fur et à mesure que le surfeur progressera, il sera amené à changer de planche toujours selon ses goûts et ses envies, longboard, shortboard, bodyboard. Il faut savoir qu'une planche coûte entre les 150-200 euros d'occasion et 500 euros minimum neuve. Un leash, c'est le cordon qui te relie à ta planche, attaché à la cheville pour les surfeurs et au bras pour les bodyboardeurs. Il empêche ta planche de retourner au bord après que tu sois tu sorti de ta vague et les collisions avec d'autres surfeurs. Un bon leash coûte au maximum 50 euros mais d'occasion, un leash ne dépasse pas les 30 euros. Par contre les leashs ne sont pas tous de la même taille, suivant le type de vague un leash plus long ou plus petit est mieux adapté.

La Wax (ou cire), après avoir "waxée" ta planche, elle te retient et t'évite de tomber ou de glisser (ce qui est entre nous est assez utile). Une wak de bonne qualité ne dépasse pas les 10 voire 20 euros. Il y a plusieurs types de wax, suivant la température de l'eau. Une wax "molle" est conseillée pour les eaux tempérées et au contraire une wax dure est plus appropriée pour les eaux froides. Une combinaison, si l'eau où tu te trouves est froide, elle garde ton corps au chaud et t'évite d'avoir froid, il existe des combinaisons plus épaisses que d'autre suivant la température de l'eau. Une combinaison de qualité est naturellement plus coûteuse et son prix s'élèvera entre 50 et 200 euros. En plus de la combi, n’oublies pas les chaussons pour les pieds, les gants et la cagoule, tous aux alentours de 30 euros. Tous le matériel est disponible sur des marques comme Quiksilver, Rip Curl, Hurley

Dans le monde du surf, il y a plusieurs règles à connaitre pour pouvoir s'épanouir et pratiquer en toute sécurité : 1) Il faut toujours, avant chaque session, s'échauffer et s'étirer, le corps est chaud et ça évite les claquages et les accidents. 2) S'étaler de la crème solaire sur tout le corps t'évite les coups de soleil et ainsi prolonge chacune de tes sessions. 3) Les règles de priorité. Il est impératif de les respecter, pour ta sécurité, mais aussi pour celle des autres surfeurs à l'eau. Le principe est plutôt simple, le surfeur le plus au creux de la vague (le plus près de la mousse / du tube) a la priorité sur celle-ci, c’est-à-dire que les autres surfeurs n'ont pas le droit de la prendre. Malheureusement tout le monde ne respecte pas ces règles, il faut donc faire attention lorsque tu surfes avec ces personnes, tu risques de te blesser, une planche dans la figure … ça fait mal. 4) Sur une plage publique, les zones de surf sont délimitées, et sont à l'écart des zones de baignade pour éviter tous risques de collisions. 5) Avant d'aller à l'eau, observe bien la mer, regarde les conditions (marées, hauteur de la houle, vents,…). Ne surestime pas tes capacités, si la houle est trop grosse, tu risques d'avoir des problèmes, voire de te noyer. Si tu n'as pas le niveau, ne vas pas surfer seul, ni par temps d'orage. Des débris pourraient flotter et tu risques d'avoir un accident.

6) Il est de bon ton d'aider une personne si elle est en danger. Appelle les Maitres-Nageurs Sauveteurs (MNS) ou si tu les connais, fais les gestes de premier secours. Ton courage peux sauver une vie. 7) Pour finir, n'oublies jamais que la mer est dangereuse, il faut considérer l'océan comme un élément vivant, les courants pourraient t'entrainer au large très rapidement et la houle pourrait subitement grossir. C'est pour cela qu'il faut toujours faire attention quand tu es dans l'eau. On espère ces conseils t'aideront et que tu deviendras rapidement un pro mais n'oublie surtout pas de prendre du plaisir lorsque tu surfes. A bientôt dans les vagues ! A lire aussi : Billabong Pipe Masters 2014 : Au bon souvenir de la victoire de Jérémy Flores en 2010.