Enduro World Series 2016 : Richie Rude intouchable, les Français placés !

Ecrit par

Si le champion en titre Richie Rude s’est imposé sur la première étape des Enduro World Series 2016 ce week-end au Chili, on retrouve sept Français dans les 10 premiers dont Nicolas Vouilloz troisième. Chez les femmes, victoire de la Tricolore Cécile Ravanel.

Ce week-end, la saison 2016 des Enduro World Series était lancée au Chili et en Patagonie. Vainqueur du général l’année dernière, l’Américain Richie Rude n’a pas failli avec sa plaque de numéro 1 sur son bike. Il s’impose au terme des six spéciales au programme avec huit secondes d’avance sur le Belge Martin Maes et 17 sur le Français Nicolas Vouilloz. A 40 ans, ce dernier est encore dans le coup pour une victoire finale dans une épreuve de ce niveau alors qu’il accuse par exemple 18 ans de plus que le vainqueur du jour Richie Rude. Impressionnant ! Derrière le trio de tête, les places sont trustées par les Français. Ils sont sept parmi les 10 premiers du classement (et 11 parmi les 20). Jérome Clementez (4e), Florian Nicolai (5e), Yoann Barelli (6e), Damien Oton (7e), Theo Gali (9e) et François Bailly-Maître (10e) jouent placés. Il faudra désormais aller chercher la première place sur la prochaine épreuve en Argentine les 2 et 3 avril pour éviter de voir Richie Rude s’envoler au classement. Avec trois spéciales remportées et uniquement des top 5 sur les six qui étaient au programme au Chili (et ce malgré un crash sur la spéciale 5), l’Américain a confirmé qu’il serait bien le favori à sa propre succession.

Chez les femmes, en l’absence d’Anne-Caroline Chausson (qui pourrait revenir en cours de saison) et de la championne en titre Tracey Moseley (partie en retraite), la Française Cécile Ravanel a parfaitement fait le job en remportant cette première épreuve de l’année devant la Néerlandaise Anneke Beerten et une autre Tricolore Isabeau Courdurier. " Il est clair que j'étais venue ici avec l'envie de gagner, et je crois que c'est encore plus dur quand tu as cet objectif en tête expliquait après coup Cécile Ravanel. Ce n'est pas facile de rouler avec une telle pression, tu as vite fait de tomber ou de casser, tu y penses tout le temps, mais ça l'a fait et je suis ravie. J'espère que cette victoire va me détendre pour l'étape argentine et le reste de la saison. Les écarts tendent à se rétrécir avec Anneke, Isabeau et les autres, c'est bon pour le sport. " On notera aussi la victoire du Français Adrien Dailly chez les moins de 21 ans. Le rider Lapierre devance un autre Tricolore Sébastien Claquin le Chilien Pedro Burns. Les riders restent donc en Amérique du Sud avec la deuxième manche de ces Enduro World Series en Argentine ce week-end. A lire aussi : Jérôme Clémentz sur le bike park de Nevados au Chili (vidéo).

Enduro World Series 2016 : Richie Rude intouchable, les Français placés ! - photo
Enduro World Series 2016 : Richie Rude intouchable, les Français placés ! - photo
Enduro World Series 2016 : Richie Rude intouchable, les Français placés ! - photo
Enduro World Series 2016 : Richie Rude intouchable, les Français placés ! - photo
Enduro World Series 2016 : Richie Rude intouchable, les Français placés ! - photo

Classement hommes

Enduro World Series 2016 : Richie Rude intouchable, les Français placés !

.

Enduro World Series 2016 : Richie Rude intouchable, les Français placés !

Classement femmes

Enduro World Series 2016 : Richie Rude intouchable, les Français placés !

Classement des moins de 21 ans

Enduro World Series 2016 : Richie Rude intouchable, les Français placés !