Eric Barone : "Le vainqueur du Barone Speed Tour devra créer son propre projet"

Ecrit par

Si l’étape de Métabief du Barone Speed Tour a été annulée ce week-end en raison des mauvaises conditions météorologiques, Eric Barone poursuit dès cette semaine sa détection de vitesse à VTT. meltyXtrem l’a interviewé à l’occasion de sa venue dans le Doubs.

Si une quinzaine d’irréductibles avaient fait le déplacement ce samedi 9 janvier au matin pour participer à la deuxième étape du Barone Speed Tour qui se tenait à Métabief dans le Doubs, la météo aura finalement eu raison de la volonté des organisateurs et des participants. Alors qu’il pleuvait encore vers 8h30 (comme une grande partie de la nuit de vendredi à samedi), Eric Barone annonçait la décision d’annuler cette étape à cause des conditions météorologiques (des flacs d'eau s'étant mêmes formées sur la piste). Les vélos électriques de Moustache Bikes (partenaire du Barone Speed Tour) étaient pourtant prêts, les riders aussi, mais il fallait se rendre à l’évidence, impossible de sortir un bike pour des runs de vitesse dans ces conditions.

Eric Barone : "Le vainqueur du Barone Speed Tour devra créer son propre projet"

Les organisateurs ont cependant décidé de reporter cette étape de Métabief début février (les 6 et 7) alors que d’autres détections seront également au programme dans les semaines qui viennent. La prochaine étape du Barone Speed Tour était censée avoir lieu à Gourette dans les Pyrénées Atlantique cette fin de semaine (16 et 17 janvier) mais sera finalement déplacée les 5 et 6 mars. Plus proche du Doubs, Val Cenis (Savoie) organisera aussi une journée de détection les 12 et 13 mars alors que Le Mourtis (Pyrénées Centrales) sera programmé les 30 et 31 janvier. Enfin, Vars accueillera les 19 et 20 mars la finale réunissant les meilleurs temps de chaque étape. En attendant de savoir qui seront les riders sélectionnés pour la finale dans les Hautes-Alpes, meltyXtrem qui était présent samedi à Métabief, a profité de la présence du Baron Rouge pour faire le point avec lui sur ce tour et sur ses projets futurs. " On avait bien commencé cet événement avec la première étape à Amnéville avec un contexte indoor sur lequel on s’était rendu compte que les participants préféraient finalement rouler tout droit plutôt qu'en virages ", expliquait Eric Barone.

Eric Barone : "Le vainqueur du Barone Speed Tour devra créer son propre projet"

"Certains s’étaient bien débrouillés et on était déjà content de voir la vitesse maximum atteinte (71,856 Km/h par Elias Dos Santos). A Métabief, on pensait entrer dans le vif du sujet et aller beaucoup plus vite qu’à Amnéville mais on savait qu’on allait devoir composer avec une météo particulière, notamment en moyenne montagne comme ici. On y a cru jusqu’au bout. Hier matin (vendredi), c’était encore bon. J’avais d’ailleurs fait un run sur lequel j’avais dû aller à 60 ou 70 km/h entre les deux murs. Je partais un peu en travers, mais ça passait. Finalement, il a tellement plu dans la nuit de vendredi à samedi que ça a fait disparaître la neige qu’il y avait là-haut (sur la piste de La Brèche sur laquelle les runs étaient prévus). Je suis ici pour détecter qui aurait le potentiel pour battre mon record, j’ai donc besoin de voir les gens piloter, comprendre leurs appuis, là, ce n’était vraiment pas possible."

Eric Barone : "Le vainqueur du Barone Speed Tour devra créer son propre projet"

"Plus globalement, cette année, l’objectif du tour est de faire prendre conscience aux gens qu’ils ont un potentiel. Ensuite, il faudra les faire revenir l’année prochaine. En 2017, on espère faire une dizaine de Barone Speed Tour en France. Sur le format, on ajustera peut-être en fonction de l’organisation sur les étapes de cette année. Au-delà de la récompense de 1 000 euros et de la combinaison qui va avec, j’accompagnerai le gagnant à Vars avec son vélo de freeride. Je serai avec lui, je le conseillerai. Ce qui est important de son côté, c’est l’engagement qu’il mettra dans ce projet qui devra ensuite devenir son propre projet."

Eric Barone : "Le vainqueur du Barone Speed Tour devra créer son propre projet"

"Personnellement, j’ai un projet cette année qui consiste à partir du sommet de la piste de Chabrières de nuit avec mon vélo sur une piste éclairée. Ça s’appellera "Eclair". Ce ne sera pas un record du monde, mais un projet monté avec des artistes. L’objectif est aussi de bien préparer ma nouvelle tentative de record du monde de VTT de vitesse en 2017 qui serait la dernière étape de ma carrière." A lire aussi : Barone Speed Tour : Devenez le futur recordman de vitesse à VTT !

Eric Barone : "Le vainqueur du Barone Speed Tour devra créer son propre projet"