Experiments in Speed : Vélo à 165 km/h !

Ecrit par

Tom Donhou a construit un vélo dans un seul but : la vitesse. Il a pu monter à 95 km/h sur la route, 130 sur une piste d'atterrissage et 165 en intérieur.

C'était déjà un Anglais qui ridait le vélo le plus dangereux au monde. Colin Furze avait d'ailleurs eu droit au titre de timbré du week-end. Tom Donhou, en revanche, semble avoir toute sa tête et son entreprise est parfaitement sérieuse. Ce fabriquant de cadres de vélo a sa propre entreprise, Donhou Bycicles. Il sait donc parfaitement comment créer un vélo plus rapide. D'un point de vue théorique, d'ailleurs, le principe est relativement simple. Pour atteindre de plus grande vitesses en produisant le même effort, il suffit d'avoir des plateaux plus grands. Le problème est bien sûr qu'une telle pièce doit être fabriquée sur mesure, et qu'il faut adapter la bicyclette pour qu'elle supporte la vitesse. Il a trouvé les pièces manquantes chez Royce, un ingénieur de précision britannique. La vidéo est produite par la société Spindle Productions.

Plus d'actu sur Sport buzzVélocopter : le vélo volant de Prague !Atlas Human-Powered Helicopter : l'hélicoptère à pédales !The revenge of the Beasts : Court-métrage de skate par Sebastian LindaRed Bull Road Rage 2013 : Sarajevo accueille la course de downhill sur route !

Tom Donhou, accompagné de Spindle Productions, a fait son premier essai sur la route. Pour ce test, ils ont aménagé un genre d'étagère à l'arrière d'une voiture, au cas où il fasse un vol plané. Il a alors atteint 95 km/h, ce qui est énorme compte tenu du manque de protections qu'il avait, du fait qu'il soit sur une route et à cinquante centimètre d'une voiture. La deuxième tentative s'est faite sur une piste d'avion désaffectée. Le cycliste a pu atteindre 130 km/h en sur seulement trois kilomètres de piste, toujours derrière la voiture. Il a décrit son état d'esprit avant de débuter : "c'est potentiellement très dangereux. Je commençais à avoir des doutes, à me demander pourquoi je faisais ça. Je me sentais juste seul et vulnérable. Mais à l'instant où je suis monté sur le vélo, tout cela a disparu. Il y a ce moment fou, où ce qui va se passer n'a plus d'importance, où tout ce qui compte est de se concentrer sur le pare choc. Je m'en fous, je pédale jusqu'à ce que les roues se détachent". Enfin, ils ont tenté d'atteindre la vitesse la plus élevée possible avec le vélo posé sur un socle, sans que les roues n'entrent en contact avec le sol. La vitesse maximale théorique de l'engin est donc de 165 km/h. Après cette réussite, il explique qu'il n'en a "pas du tout fini avec ça", et qu'il compte bien continuer à augmenter la vitesse.

Experiments in Speed : Vélo à 165 km/h ! - photo
Experiments in Speed : Vélo à 165 km/h ! - photo