Fiji Pro 2015 : Jérémy Flores qualifié pour les quarts de finale, Kelly Slater out (vidéos)

Ecrit par

Jérémy Flores a confirmé son retour en forme dimanche soir sur le Fiji Pro 2015. Inarrêtable, le Français a enchaîné les barrels de rêve pour se qualifier en quarts de finale.

Cocorico ! En l'absence de Michel Bourez, toujours blessé après son énorme wipeout à Teahupoo, Jérémy Flores est le seul Français engagé sur le Fiji Pro 2015. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il fait un parfait porte-drapeau. Déjà extrêmement convaincant samedi soir au round 2 face à Ricardo Christie, le Réunionnais a une nouvelle fois fait le spectacle dans la nuit de dimanche à lundi. D'abord au round 3 en se débarrassant du récent finaliste du Oi Rio Pro 2015, Bede Durbidge (10,60 à 4,50). Mais surtout au round 4. Opposé aux Australiens Kai Otton et Adam Melling, Jérémy Flores a enchaîné les barrels et a notamment signé un énorme 9,93/10 à quelques minutes du terme. Beaucoup, beaucoup trop fort pour ses deux adversaires, relégués à des années lumières. Grâce à ce succès, le Français s'est du même coup offert une qualification directe pour les quarts de finale et n'a donc pas eu à passer par les barrages du round 5. Il y retrouvera lundi soir à nouveau Kai Otton, tombeur de Mick Fanning en barrages.

Mais la performance de Jérémy Flores est, il faut bien le reconnaître, un peu passée au second plan cette nuit pour les fans de surf. La faute à Owen Wright. L'Australien est en effet devenu le cinquième surfeur de l'histoire, après Jérémy Flores justement, Kelly Slater, Joel Parkinson et Shane Beschen à réaliser un 20/20 sur le World Tour. Opposé à Adam Melling au round 5, il a signé deux barrels d'exception, chacun noté 10/10 par l'ensemble des juges. Et a ainsi inscrit à jamais son nom dans le livre d'or de son sport. Parmi les membres toujours en activité de ce club très fermé, seul Kelly Slater manquera d'ailleurs au rendez-vous des quarts de finale. Lui qui réalise le plus mauvais début de saison de sa carrière n'a toujours pas redressé la barre sur ce Fiji Pro 2015, éliminé au round 5 par le rookie Italo Ferreira (10,97 à 7,34). À noter enfin qu'après l'élimination d'Adriano de Souza samedi soir, c'est l'autre Brésilien qui marchait sur l'eau depuis le début de saison, Filipe Toledo, qui a pris la porte, battu au round 3 par Adam Melling. Attendus au tournant sur cette cinquième étape du World Tour, la première sur un spot de "grosses vagues", les deux surfeurs sud-américains n'auront donc pas répondu présent. Pas forcément de très bon augure pour la suite des événements pour eux puisque ce sont J Bay et Teahupoo qui se profilent à l'horizon.

Résultats du round 5 :

Fiji Pro 2015 : Jérémy Flores qualifié pour les quarts de finale, Kelly Slater out (vidéos)

Round 5, Heat 1 : Italo Ferreira (BRA) 10,97 def. Kelly Slater (USA) 7,34

Round 5, Heat 2 : Taj Burrow (AUS) 15,24 def. Dane Reynolds (USA) 13,66

Round 5, Heat 3 : Owen Wright (AUS) 20,00 def. Adam Melling (AUS) 17,70

Round 5, Heat 4 : Kai Otton (AUS) 14,33 def. Mick Fanning (AUS) 11,33

Résultats du round 4 :

Fiji Pro 2015 : Jérémy Flores qualifié pour les quarts de finale, Kelly Slater out (vidéos)

Round 4, Heat 1 : Julian Wilson (AUS) 19.43, Kelly Slater (USA) 14.34, Taj Burrow (AUS) 13.83

Round 4, Heat 2 : Wiggolly Dantas (BRA) 11.30, Dane Reynolds (USA) 10.77, Italo Ferreira (BRA) 10.67

Round 4, Heat 3 : Joel Parkinson (AUS) 18.93, Owen Wright (AUS) 17.26, Mick Fanning (AUS) 16.60

Round 4, Heat 4 : Jérémy Flores (FRA) 18.70, Kai Otton (AUS) 12.10, Adam Melling (AUS) 7.17

Résultats du round 3 :

Fiji Pro 2015 : Jérémy Flores qualifié pour les quarts de finale, Kelly Slater out (vidéos)

Round 3, Heat 7 : Mick Fanning (AUS) 13,67 def. Alejo Muniz (BRA) 13,30

Round 3, Heat 8 : Joel Parkinson (AUS) 14,07 def. Sebastian Zietz (HAW) 13,30

Round 3, Heat 9 : Owen Wright (AUS) 16,26 def. Adrian Buchan (AUS) 9,44

Round 3, Heat 10 : Kai Otton (AUS) 14,97 def. Gabriel Medina (BRA) 13,77

Round 3, Heat 11 : Jérémy Flores (FRA) 10,60 def. Bede Durbidge (AUS) 4,50

Round 3, Heat 12 : Adam Melling (AUS) 11,66 def. Filipe Toledo (BRA) 10,97