Formule 1 : Lewis Hamilton pour une cinquième victoire en Autriche ?

Ecrit par

Lewis Hamilton débarque en Autriche ce week-end pour la huitième manche du championnat du monde de Formule 1 avec 17 points d’avance sur Nico Rosberg au classement. A 25 points la victoire, rien n’est joué au tiers de la saison. Et Sebastien Vettel s’accroche…

Huitième levée pour le championnat du monde de Formule 1 ! Direction l’Autriche ce week-end dans le fief de Red Bull sur un circuit racheté par la marque de boisson énergisante en 2005. Mais on est bien en peine d’imaginer l’écurie du puissant patron du taureau ailé Dietrich Mateschitz, briller ce week-end sur le circuit de Spielberg (anciennement A1 Ring). Car devant, Mercedes est trop loin pour les hommes de l’Autrichien. La bataille pour le titre se jouera jusqu’à la fin de la saison (on l’espère si Rosberg parvient à accrocher Hamilton jusqu’au bout) entre les deux pilotes de la marque à l’étoile. Reste la problématique Vettel, qui colle aux Allemands comme le sparadrap au capitaine Haddock. Car si le quadruple champion du monde n’est parvenu à placer le museau de sa Ferrari qu’une seule fois devant les deux Mercedes (lors de sa victoire en Malaisie), son retard sur Hamilton n’est "que" de 43 points au classement général. Or, il reste 13 Grand Prix d’ici la dernière manche à Abu Dhabi, soit 325 points à distribuer au maximum pour un pilote. Ferrari n’a pas encore renoncé et les essais de ce vendredi semblent à nouveau le confirmer…

Formule 1 : Lewis Hamilton pour une cinquième victoire en Autriche ?

Le pari de la rédac’

Ferrari n’a pas besoin de sortir la calculatrice pour constater que le titre pilote reste encore à la portée de son pilote numéro 1 (voir plus haut). Si Kimi Raikkonen est en retrait par rapport à son coéquipier et s’affaire plutôt à démentir les rumeurs concernant son salaire qui serait revu à la baisse chez Ferrari en 2016 (" ce sont les mêmes conneries que vous écrivez sans arrêt. Avez-vous vu mon contrat ? Non ! Donc vous décidez d’écrire des conneries à la place, n’est-ce pas ? " a rétorqué un Raikkonen cinglant hier en conférence de presse), Sebastien Vettel maintient la pression sur Hamilton et Rosberg et reste à l’affût d’une bataille des nerfs entre les deux hommes dont il pourrait bien recueillir les fruits. " Pour inquiéter les Flèches d'argent, nous devons réussir le week-end parfait et elles rencontrer des difficultés " tempérait-il cependant avant le début des essais libres vendredi. Victime de plusieurs problèmes mécaniques aujourd’hui (moteur sur la première séance et transmission sur la deuxième), Vettel est pourtant parvenu à signer le meilleur temps de la journée devant Nico Rosberg pour 11 millièmes de seconde. Un petit pas pour le cheval cabré qui devra bondir beaucoup plus haut pour demain et dimanche pour rester au sommet de la feuille des classements.

Formule 1 : Lewis Hamilton pour une cinquième victoire en Autriche ?

La décla’ : " Renault a détruit notre joie d’être en Formule 1 "

Avec le football, la Formule 1 est probablement le sport roi en matière de langue de bois. Alors quand une déclaration pareille sort de la bouche d’un propriétaire d’écurie, elle fait forcément beaucoup de bruit dans le petit monde feutré de la F1. Le missile est justement signé de Dietrich Mateschitz, propriétaire de Red Bull, qui pointe ici le manque de performance du bloc moteur Renault qui équipe les voitures autrichiennes. " Mis à part le fait de nous faire perdre notre temps et notre argent, Renault a détruit notre joie d’être en Formule 1 et notre motivation. Aucun pilote et aucun châssis ne peut compenser le déficit de puissance auquel nous faisons face pour le moment. Nous avons déjà utilisé nos quatre moteurs, ce qui signifie que nous serons pénalisés sur la grille de départ de notre Grand Prix national. Que doit-il encore se passer pour que nous perdions toute notre joie d’être en F1 ? " Les mots sont durs et la ficelle semble un peu facile de la part d’une écurie rejetant la totalité de sa mauvaise saison sur les prestations de son moteur. Car si Renault a reconnu une partie de ses torts et devrait présenter le 25 juin à Red Bull les résultats de tests de développements importants, le châssis Red Bull n’est pas non plus une merveille admirée dans tout le paddock…

Formule 1 : Lewis Hamilton pour une cinquième victoire en Autriche ?

Le chiffre

20 % : Il s’agissait de la probabilité d’averses ce vendredi matin alors que la première séance d’essais libres débutait. Finalement, la piste du circuit de Spielberg sera restée sèche toute la journée, mais la problématique météo aura clairement son importance ce week-end alors que la pluie n’a pour l’instant pas perturbé un Grand Prix cette année. Les prévisions annoncent des pluies éparses tant pour le samedi après-midi que pour l’heure du Grand Prix (14h) dimanche. Avec des températures de 15°C dans l'air et 23°C sur la piste, l’Autriche offre des conditions difficiles pour les pneumatiques, qui ne montent pas en température aussi facilement que sur d’autres circuits plus "étouffants". Sans souhaiter les trombes d’eau dimanche, on sait tous qu’un Grand Prix sous la pluie réserve souvent un scénario original. Pour le suspens, on ne serait pas contre évidemment… A lire aussi : 24 H du Mans 2016 : Fernando Alonso au départ ?

Présentation du tracé du circuit de Spielberg

Classement pilotes avant le Grand Prix d'Autriche

Formule 1 : Lewis Hamilton pour une cinquième victoire en Autriche ?

Classement constructeurs avant le Grand Prix d'Autriche

Formule 1 : Lewis Hamilton pour une cinquième victoire en Autriche ?

Résumé essais libres 1

Résumé essais libres 2

Retour sur le Grand Prix d'Autriche 2014