Freeride World Tour 2016 : Grand spectacle attendu à Chamonix ce vendredi !

Ecrit par

La deuxième étape du Freeride World Tour 2016 se déroulera à Chamonix ce vendredi 5 février dès 9h. meltyXtrem vous donne les dernières impressions depuis la station haut-savoyarde.

Avec un jour d'avance sur le calendrier initial, l'étape à Chamonix du Freeride World Tour 2016 se déroulera donc ce vendredi 5 février dès 9h. L’organisation, les riders et les juges ont été comblés par les récentes chutes de neige fraîche qui ont recouvert le massif du Mont-Blanc dans la nuit de mercredi à jeudi. Le domaine de La Flégère sera donc le théâtre de ce contest et les spectateurs pourront suivre l’action en direct depuis le sommet du télésiège de l’Index (accès direct depuis le sommet du téléphérique de la Flégère), sur la face de l’Aiguille Pourrie. Sachez que ce sont les skieurs qui débuteront, suivis des skieuses puis les snowboardeuses et, enfin, les snowboardeurs. meltyXtrem, qui est sur place, vous propose les dernières impressions de trois acteurs de ce rendez-vous : Aurélien Ducroz (membre de l'équipe d'organisation), Anne-Flore Marxer (snowboardeuse participante) et Berti Denervaud (juge). À lire aussi : Freeride World Tour 2016 : Les Français à suivre à Chamonix.

Freeride World Tour 2016 : Grand spectacle attendu à Chamonix ce vendredi !

Aurélien Ducroz : "Je pense qu'on va avoir pas mal de runs assez différents parce que la face offre plusieurs possibilités. Il y a une partie droite très raide et technique, mais plus courte. Celle de gauche est plus joueuse, un peu comme un slopestyle, et plus longue. Les deux lignes ont déjà mené à la victoire lors des deux dernières fois où la compétition s'est déroulée sur cette face. Il n'y aura donc pas un côté plus favorable que l'autre. Cette année a été difficile pour choisir la face car les conditions ont été difficiles : d'abord très peu de neige, puis pas mal de chutes, ensuite de la pluie..."

"On a eu une belle surprise ce matin (jeudi) et on a soufflé car hier (mercredi), c'était impossible de skier. Les 20-30 centimètres qui sont tombés entre mercredi et jeudi ont rendu la face très intéressante. On aura des runs assez courts, on s'attend à beaucoup d'intensité car les riders ne pourront pas sortir plus de deux ou trois sauts. Il leur faudra optimiser l'espace au maximum pour faire la différence."

Freeride World Tour 2016 : Grand spectacle attendu à Chamonix ce vendredi !

Anne-Flore Marxer : "Ce qu'on a pu voir sur les reconnaissances était vraiment phénoménal car on s'est retrouvé avec une belle quantité de poudreuse. Maintenant, sur les pics les plus hauts de la face, je ne suis pas sûre qu'il y aura autant de neige. Il va falloir faire attention à la couche de dessous. Les premiers qui partiront se feront donc plaisir mais après ce sera plus délicat avec des parties sûrement plus glissantes. Si on compare les deux grandes lignes offertes par la face, on se rend compte que ceux qui choisiront la partie raide et courte viseront de gros tricks avec de gros scores, et ceux qui iront sur la partie la plus longue choisiront la vitesse et la fluidité. Mais je ne m'attends donc pas à trouver de la neige fraîche à notre passage puisque les skieurs et skieuses commenceront avant nous."

Freeride World Tour 2016 : Grand spectacle attendu à Chamonix ce vendredi !

"Chamonix, c'est un peu ma maison, les montagnes sont tellement magnifiques en plus. Ce sont les plus belles du monde pour moi ! Aujourd'hui, je prends de plus en plus plaisir à me poser et à regarder ce qui m'entoure, même en compétition."

"J'ai été très déçue de l'étape en Andorre car ce n'était pas du freeride pour moi, il n'y avait pas de neige... Il y avait juste 15 cm de glace ! J'ai essayé de sortir un run technique mais j'ai heurté un caillou qui ne se voyait absolument pas et j'ai chuté. Ce sont des choses qui arrivent mais je ne pouvais pas le prévoir. Du coup, je ne sais pas si je vais chercher la technicité à Chamonix."

Freeride World Tour 2016 : Grand spectacle attendu à Chamonix ce vendredi !

"L'an dernier, j'étais restée sur un goût d'inachevé car j'avais dû m'arrêter au milieu de la saison (elle avait participé au tournage de l'émission Dropped, qui avait causé la mort de Camille Muffat, Alexis Vastine et Florence Arthaud, ndlr). Mon approche du sport a changé car après tout ce qui a été dur pour moi, j'ai réussi à transformer ma rage et ma frustration en énergie positive. Je m'accroche moins à ce qui me dérange désormais. Je suis sortie d'une phase difficile en me disant qu'il fallait que je profite de chaque seconde de ma vie. Je vis des moments magiques et j'ai envie d'en prendre conscience. Je veux juste profiter car il n'y a que ça qui compte. Après Chamonix, il y aura presque un mois de coupure et je vais sûrement aller sur le continent américain, où il y a un peu plus de neige qu'en Europe pour tourner des vidéos."

Freeride World Tour 2016 : Grand spectacle attendu à Chamonix ce vendredi !

Berti Denervaud (juge sur le Freeride World Tour) : "Il y a cinq critères pour donner des notes. D'abord le choix de la ligne : est-ce qu'elle est facile, compliquée, plutôt alpine ou freestyle ? On regarde à quel point le rider a optimisé ce qu'il avait prévu de faire. Ensuite il y a la fluidité, c'est-à-dire la vitesse relative. Ce n'est pas un chrono mais on pénalise les arrêts et hésitations. Il y a également la technique, le contrôle et enfin les sauts. On regarde l'appel du saut et la réception. Chaque rider part avec un score de 50/100 et la note évolue en fonction de tous ces critères. On est six juges, dont quatre qui donnent des points, un qui donne son avis lorsqu'il y a des discussions, et un dernier qui regarde le live en vidéo pour ne rien manquer. De l'hélicoptère, on voit parfois plus de choses que nous, avec de simples jumelles."