Grand Prix de Malaisie : La vidéo résumé

Ecrit par

Le deuxième Grand Prix de la saison n'a pas été un long fleuve tranquille hier en Malaisie. Revivez les moments forts d'une course controversée et remportée par Sebastian Vettel.

Que de rebondissements hier matin sur le circuit de Sepang en Malaisie. L'atmosphère irrespirable de la ville gagne les pilotes Red Bull au terme d'une course pleine d'embûches. meltyXtrem revient pour vous sur les faits marquants de l'étape malaisienne. Comme à Melbourne une semaine plus tôt, l'Allemand Sebastian Vettel part en pôle position. Il livre bataille avec Fernando Alonso dès le départ et blesse son adversaire. Alonso abîme son aileron avant gauche mais continue la course. Bonne ou mauvaise décision, l'Espagnol obéit à la team Ferrrari. Très rapidement il paye le prix fort lorsque l'aileron passe sous la voiture, conduisant le pilote tout droit dans le décor. Quelques tours plus tard Lewis Hamilton crée la stupeur dans ce qui devient l'image du jour. Étrange réflexe pour l'Anglais qui se trompe d'écurie et s'arrête chez McLaren au lieu de Mercedes. Précieuses secondes perdues pour le champion du monde 2008 qui reste lui-même sans voix : " je me suis arrêté au mauvais stand, que voulez-vous que je dise ".

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Les échanges radio entre pilotes et écuries créent des tensions. Sebastian Vettel derrière Mark Webber demande au Red Bull Racing de " le faire dégager ". La team avait déjà annoncé à ses poulains que la course était gelée, au profit de Webber. Mais Vettel ne l'entend pas de cette oreille. Il met la pression à son coéquipier qui ne lâche rien et se défend comme il peut. Au 46e tour Vettel sort les crocs et double l'Australien. C'est le début de l'affaire Vettel qui à notre avis, n'a pas fini de faire parler d'elle. Même combat chez Mercedes. Nico Rosberg demande à passer devant Lewis Hamilton : " je pense que je suis plus rapide laissez-moi passer ". Réponse négative immédiate de la team en liaison radio : " négatif Nico négatif ". Après cette concession, l'Allemand lance un " j'espère que vous vous en souviendrez " de déception. Au terme d'une course écrasée par les Red Bull et les Mercedes, l'ambiance n'est pas vraiment à la fête sur le podium. Entre Vettel et Webber l'heure des explications a sonné. Les excuses confuses du triple champion du monde risquent de ne pas suffire. À lire aussi : le fuck enragé de Mark Webber envers Sebastian Vettel.

Grand Prix de Malaisie : La vidéo résumé - photo
Grand Prix de Malaisie : La vidéo résumé - photo
Grand Prix de Malaisie : La vidéo résumé - photo
Grand Prix de Malaisie : La vidéo résumé - photo
Grand Prix de Malaisie : La vidéo résumé - photo