Ice Climbing Ecrins 2016 : Résultats du contest de dry-tooling et initiation à l'escalade sur glace

Ecrit par

La journée du samedi 16 janvier était remplie sur l’Ice Climbing Ecrins 2016, avec des initiations, un contest de dry-tooling et une soirée très particulière. Découvrez les résultats avec meltyXtrem.

Pour la rédaction de meltyXtrem, la journée a été placée sous le signe de l’ice climbing, avec la visite et l’initiation sur deux sites, l’Aiguille en matinée, puis la cascade des Formes du Chaos. Deux sites très différents. Premier contact avec ce sport, le matériel. La panoplie du parfait grimpeur sur glace est très complète, et composée d’un casque, d’une paire de piolets, de chaussures d’alpinisme, de crampons, et de beaucoup de couches de vêtements. L’idée étant de se protéger au mieux du froid puisque sur le site de l’Aiguille à 9h du matin, le thermomètre affiche un superbe -14°C. Une fois équipée, place aux conseils du guide, Raphaëlle, qui anime un atelier destiné aux femmes pour la marque Black Diamond. Elle explique : " Cet atelier a été crée pour inciter les nanas à venir faire de la cascade. Cela peut passer pour un sport un peu bourrin, mais en fait ça n’est pas le cas. On a eu envie de leur donner une motivation pour essayer la glace, sans se mettre en retrait. C’est assez stimulant et motivant de découvrir la cascade entre filles, et de voir que finalement c’est un sport tout en souplesse et en délicatesse. "

Ice Climbing Ecrins 2015 from tlcprod on Vimeo.

Le site choisi pour l’initiation par l’organisation de l'Ice Climbing Ecrins est très particulier en France, il s’agit en effet de glace artificielle dans la mesure où les cascades se forment grâce à un tuyau d’eau qui passe au-dessus de la falaise. Pour cette raison, l’Aiguille est presque toujours praticable, et offre des conditions idéales pour les débutants. Raphaëlle poursuit : " Cet hiver il n’y a pas eu d’excellentes conditions. En revanche ce week-end il fait assez froid donc sur le site d’Aiguilles c’est super. On est sur une glace artificielle, cela permet de grimper une bonne partie de l’hiver. La difficulté de ce genre d’atelier c’est de gérer les effectifs, d’un point de vue sécurité. Comme il fait très froid ce matin, la glace est cassante, il faut être vigilant aux chutes des morceaux de glace. Ces conditions rendent l’exercice encore plus intéressant pour les débutants, puisque ça les oblige à grimper avec prudence, en cassant le moins de glace possible. " Effectivement, la glace est cassante, mais de nombreux guides sont présents pour encadrer les manœuvres. Le soleil, venu réchauffer les parois en fin de matinée était le bienvenu du côté des grimpeurs également.

Ice Climbing Ecrins 2016 : Résultats du contest de dry-tooling et initiation à l'escalade sur glace

En début d’après-midi, le grimpeur Klemen Preml a effectué une démonstration sur un tout autre site sur la cascade des Formes du Chaos. Un site très différent de celui d’Aiguilles, puisqu’il s’agit d’une cascade formée naturellement ne laissant que quelques couloirs libres pour l’escalade. " Tout au long de l’hiver on regarde les conditions de formation, explique un guide. L’évolution des températures. On s’adapte aux conditions comme toutes les activités de montagne. La glace c’est quelque chose d’éphémère, c’est ce qui est beau dans cette discipline. D’une année à l’autre en fonction des conditions la glace sera différente, et on essaie de choisir le lieu en fonction de tout ça. " Paul a fait le déplacement depuis le Var avec son club d’escalade pour assister à l’événement. Arrivé sur le site de l’Aiguille par le bus de l’Ice Climing à 8h30 du matin, il n’a pas quitté les parois depuis, il explique : " Franchement c’est intéressant, on retrouve des sensations de l’escalade. C’est peut-être un peu plus physique, mais le froid y est pour beaucoup. Les sensations sont quand même différentes, puisque les piolets, les gants et les crampons font intermédiaire avec la paroi. En tout cas je trouve ça super chouette qu’un événement comme ça soit organisé. Ca nous permet de tester ! Pour ce qui est du froid, on grimpe, ça réchauffe ! "

Ice Climbing Ecrins 2016 : Résultats du contest de dry-tooling et initiation à l'escalade sur glace

Pendant ce temps près du village de l’Ice Climbing Ecrins, dans le secteur de l’horloge, le contest de dry-tooling battait son plein. Sur les parois rocheuses, des grimpeurs de tous niveaux se sont affrontés pour obtenir une place en finale. Tous les compétiteurs étaient acceptés, et ont évolué sur des murs de niveaux croissants dans deux catégories, difficulté et vitesse. Seuls les meilleurs d’entre eux ont été retenus pour la finale du soir. A 19 heures, la foule s’est rassemblée au gymnase de l’Argentière-La-Bessée pour profiter des finales dans une ambiance très conviviale. Qui dit contest indoor, dit règles changeantes. Les voies ont été ouvertes sur des murs d’escalade classiques, protégés au niveau des prises par des plaques de bois. Toujours dans le but de préserver les murs, les grimpeurs ont été invités à ranger leurs crampons et à chausser leurs chaussons d’escalade. Dans la catégorie vitesse, les participants devaient attraper les prises d’escalade à l’aide de lassos de cuir, et se hisser au sommet le plus rapidement possible pour faire retentir le gong. S’affrontant en duel sur des parcours symétriques, les grimpeurs n’avaient pas le droit à l’erreur. Chez les femmes, c’est Coralie Jary, membre de la sélection escalade de glace de la FFCAM, qui l’emporte. Coté hommes, la finale s’est jouée à l’audace puisque le vainqueur Xavier Gaillard a fait preuve d’une belle détente pour atteindre le gong.

Ice Climbing Ecrins 2016 : Résultats du contest de dry-tooling et initiation à l'escalade sur glace

Dans la catégorie difficulté, les grimpeurs ont reçu la consigne de grimper à vue, après un repérage collectif de cinq minutes, les athlètes ont été appelés un à un pour grimper leur voie. Et la difficulté était au rendez-vous. Le temps de quatre minutes imparti aux grimpeurs, et les crux (passages techniques) se succédant, tous n’ont pas atteint la dernière prise. Armée de son piolet, c’est Stéphanie Moreau qui est allée le plus loin chez les femmes, décrochant ainsi sa médaille d’or. Côté masculin, Octave Garbolino est le seul à être venu à bout d’un parcours pas évident. La soirée a laissé place à un feu d’artifice, des jeux celtiques et un concert du Bagad d’Aix. A lire aussi : Ice Climbing Ecrins 2016 : La 26ème édition de l'événement d'escalade sur glace est lancée (résumé).

Source : meltyXtrem