Indoor de France 2016 : Premiers tests en windsurf pour les stars sur le bassin de l’AccorHotels Arena !

Ecrit par

L’Indoor de France s’est mis en place ce jeudi avec les premiers tests dans le bassin de l’AccorHotels Arena et la soirée organisée au Boardriders Quiksilver de Paris Bercy. On a croisé Robby Naish, Antoine Albeau et Alice Arutkin pour recueillir leur première impression sur l’event.

C’est le grand jour pour l’Indoor de France 2016 (dont vous pouvez retrouver le programme détaillé à cette adresse) ! L'événement windsurf est de retour dans la capitale, 25 ans après la première édition à Bercy. Cette fois, c’est dans la même salle, désormais rebaptisée AccorHotels Arena que certains des meilleurs windsufeurs de la planète feront le show sur les deux soirées prévues ce vendredi et samedi. Hier, les participants ont pu tester le bassin (voir photos ci-dessous). Un joyeux bazar de flotteurs, mâts et voiles dont ceux des têtes d’affiche Robby Naish (et ses fameuses voiles numérotées US1111), Antoine Albeau ou Kai Lenny. " Je suis allé dans le bassin (75 mètres par 33,50 mètres) pendant une dizaine de minutes nous expliquait Robby Naish lors de la soirée organisée ce jeudi au Boardriders Quiksilver de Paris Bercy. Mais c’était très difficile. Le spot est vraiment spécifique, on ne ride jamais dans ce genre de conditions, donc il faut beaucoup d’entraînement dans le bassin avant de pouvoir faire quelque chose de correct. Je ferai slalom et jump lors des soirées sans me prendre la tête. C’est un show plus qu’une compétition. "

Indoor de France 2016 : Premiers tests en windsurf pour les stars sur le bassin de l’AccorHotels Arena ! - photo
Indoor de France 2016 : Premiers tests en windsurf pour les stars sur le bassin de l’AccorHotels Arena ! - photo
Indoor de France 2016 : Premiers tests en windsurf pour les stars sur le bassin de l’AccorHotels Arena ! - photo

On a également demandé à la légende américaine de faire resurgir les souvenirs du passé, lui qui avait participé à toutes les éditions de l’Indoor dans les années 90 : " La première fois que je suis allé dans le bassin, je me suis dit « ça ne marchera jamais » car le vent venait trop en rafale et qu’il n’était qu’au ras de l’eau. Dès qu’on décollait, il ne nous portait plus. Tout était étrange, c’était un environnement vraiment différent. Pour dire vrai, je voulais juste retourner à Hawaii après la première journée (rires). Mais je suis resté car les gens avaient quand même payé leur ticket, Fred (Beauchène l’organisateur) avait bossé dur pour organiser tout ça. On devait faire le job. Au final, les spectateurs étaient vraiment contents et le show était un succès. Les performances dans l’eau n’étaient peut-être pas les plus dingues, mais l'atmosphère était bonne et c'était plaisant de participer à cette fête du windsurf. C’est même devenu au fil des années un des plus gros événements de notre discipline. "

Indoor de France 2016 : Premiers tests en windsurf pour les stars sur le bassin de l’AccorHotels Arena ! - photo
Indoor de France 2016 : Premiers tests en windsurf pour les stars sur le bassin de l’AccorHotels Arena ! - photo

Si Alice Arutkin n’avait même pas cinq ans au moment où Naish enflammait déjà Bercy, la Française sera de la partie dans le bassin de l’AccorHotels Arena dès ce vendredi pour prendre part au show en slalom et en saut : " Les entrées dans l’eau étaient parfaites expliquait la windsurfeuse, de retour de trois semaines passées en Nouvelle-Calédonie et que l’on interviewait cette semaine. Le problème est que j’étais un peu survoilée. Je prendrai les bonnes voiles vendredi. Rider au milieu des ventilateurs est quand même un sentiment étrange. Il y en a peut-être 30, mais ça créé un vent très irrégulier. " Des conditions difficiles qui ne devraient pas empêcher les athlètes d’assurer le show à l’image de Kai Lenny, qui nous expliquait hier avoir la ferme intention de remporter cet Indoor de France et qui était aussi là ce jeudi soir, se baladant dans les travées du Boardriders, observant les nombreuses planches de surf défiler au-dessus des têtes des invités.

Indoor de France 2016 : Premiers tests en windsurf pour les stars sur le bassin de l’AccorHotels Arena !

Enfin, Antoine Albeau et ses 23 titres mondiaux expliquait également les difficultés du spot et ses avantages, notamment par rapport au public : " Oui, les premières fois ici sont toujours délicates, mais au fil des entraînements, on progresse vraiment, on l’a vu aujourd’hui (jeudi). Le cadre est quand même exceptionnel. Permettre aux Parisiens de faire 20 minutes de métro et venir voir des windsurfeurs, ça reste une prouesse. Le slalom notamment devrait donner de belles images depuis le haut des tribunes. Et pour nous, avoir le public aussi près est rare. Ils sont peut-être des milliers également à La Torche ou sur certains événements en Allemagne, mais ici, ils sont au contact, à quelques mètres… ". Le show débutera à 20h ce vendredi (17h pour celui de samedi) et sera également diffusé sur BeIN Sports. A lire aussi : Indoor de France 2016 : Dix chiffres à savoir sur la compétition windsurf à Paris.