Jérémy Florès : "C’était triste et magnifique à la fois"

Ecrit par

Jérémy Florès était présent ce week-end à La Réunion pour le retour du surf sur l’île. Marquée par les multiples attaques de requin, la discipline revit peu à peu. Et son plus illustre représentant s’en félicite, tout en avouant que le week-end était "triste et magnifique à la fois".

Enfin ! Trois ans que la Réunion attendait le retour du surf de compétition. Ce week-end, ils étaient plusieurs centaines à fêter le retour de la discipline sur le site sécurisé (par des filets sous-marins de protection) de la plage des Roches Noires, à St Gilles les bains. Pour l’occasion, le plus célèbre surfeur de l’île Jérémy Flores était aussi présent sur place. "C’était très fort en émotion, mieux que dans tous mes rêves, expliquait-il une fois la compétition pour jeunes terminée. Même si je me doutais que ça allait être fort, je ne m'attendais à voir autant de monde. Ça a été un moment magique, bien au-delà de ce que j’espérais. Le cercle au large que nous avons formé était en hommage aux victimes des attaques. On a crié sept fois au large pour chacune des sept victimes. Nous nous sommes tous souvenus de nos amis disparus."

Jérémy Florès : "C’était triste et magnifique à la fois" - photo
Jérémy Florès : "C’était triste et magnifique à la fois" - photo
Jérémy Florès : "C’était triste et magnifique à la fois" - photo
Jérémy Florès : "C’était triste et magnifique à la fois" - photo

"Autour de moi, il y avait leur famille, leurs amis. C’est certainement un des moments les plus intenses que je n’ai jamais connu. Etre dans l’eau avec tout le monde était très fort en émotions. C’était triste et magnifique à la fois. Depuis cinq ans, on ne parlait que des attaques de requins et La Réunion a souffert de cette image. Aujourd’hui, avec cet hommage et cette compétition, la Réunion montre qu’elle est unie, solidaire. On voulait montrer qu’on n’oublie rien, c’est pour ça qu’elle s’appelle « Nou Larg pa » qui veut dire nous ne lâchons rien en créole." A lire aussi : La Réunion sécurise un deuxième spot contre les requins et y autorise le surf.