Jérémy Flores : Surf de gros à la française pour le rider Sosh !

Ecrit par

Jérémy Flores actuellement numéro 15 mondial fait figure de référence quand il s'agit de surfer la Big Wave. Regard sur la préparation du rider Sosh.

Durant de nombreuses années, la préparation physique des surfeurs n’allait pas de soi. Une révolution s’est enclenchée dans la pratique de cette activité réputée plus festive que sportive. De quoi en redorer le blason. Membre du team Sosh, le Français Jérémy Flores l'a bien compris. Ce Réunionnais de 25 ans s’érige en véritable spécialiste du surf de grosses vagues. A l’occasion du Billabong Pro Tahiti 2013, Jérémy Flores a remporté le Nixon WTA Teahupoo, récompensant la meilleure vague. Pour s’imposer, il a ridé un gros tube lui valant la note de 10 sur 10. Une troisième victoire dans cette élection si particulière démontre les capacités du Frenchy à surfer la Big Wave. Chargé d’assurer la préparation physique de Jérémy Flores durant quelques mois, Thierry Krawiek explique son mode d’entraînement dans une interview accordée à Surfer Europe. Il n’a pas été rare ces derniers-mois de voir le Français pratiquer des activités plus éloignées du surf à l’image du jujitsu.

Jérémy Flores reste deux vagues sous l'eau au Quiksilver Pro 2012

Ancien nageur de haut niveau, Thierry Krawiek s’est ensuite redirigé vers le sauvetage côtier. Son expérience lui a permis de dresser un constat alarmant : '' les surfeurs, même professionnels, dans leur immense majorité nʼont pas une bonne hygiène de vie et ne suivent aucun entraînement ". Il nuance son propos en prenant exemple sur les riders australiens à l’image de Joel Parkinson, champion du monde en titre. Mentor de Jérémy Flores, Thierry Krawiek a pris en main son entraînement. Très aquatique, le Frenchy n’avait pourtant " jamais été dans une piscine ". Son idée : améliorer le niveau d’apnée du numéro 2 français, pour lui permettre de mieux s’adapter aux situations d’urgence qu’il serait susceptible de rencontrer. Lors du Quiksilver Pro France 2012 par exemple, Jérémy Flores a passé deux vagues sous l’eau de quoi lui faire perdre ses repères. C’est ce type de situations que veut éviter l’entraîneur. Une fois la préparation touchant à sa fin, le surfeur subit l’Aqua Stress, un exercice à effectuer les yeux bandés dans la pisicine. Tout est prévu pour déboussoler l’athlète au maximum en imitant les remous de l’océan et voir comment il s’en sort. Impressionnant !

Plus d'actu sur Sosh Ride SessionsTop 10 des surfeurs sexyHappy Birthday Jérémy Flores !Projet Antipodes by Sosh : DVD du trip BMX en Australie dans les kiosques !Jérémy Flores au Wave Garden sur la vague artificielle basque !

Avec des résultats en dents de scie sur les dernières compétitions, le Français installé sur le circuit pro ASP depuis 2007 a entamé une profonde remise en question, avant d'arriver à la conclusion suivante : " jʼai eu des périodes où jʼen avais marre de la compétition. Jʼétais lassé, blasé. Mais je nʼai que 25 ans, il est temps que je me mette à fond. Je suis motivé. [...] Mon objectif est de rester dans lʼélite mondiale. Je suis un compétiteur, je déteste perdre. Je vais travailler mon surf jusquʼà la fin de lʼannée, travailler des manoeuvres innovantes, aériennes, pour compléter mon surf ". En parallèle de cette préparation particulière, l’actuel numéro 15 mondial s’initie même au skate pour améliorer ses tricks aériens ! Bien loin du cliché du surfeur fêtard et mal entraîné donc !

Jérémy Flores : Surf de gros à la française pour le rider Sosh ! - photo
Jérémy Flores : Surf de gros à la française pour le rider Sosh ! - photo
Jérémy Flores : Surf de gros à la française pour le rider Sosh ! - photo
Jérémy Flores : Surf de gros à la française pour le rider Sosh ! - photo
Source : Sosh Ride Sessions