Johanne Defay : "C'est fou ce qui m'arrive !"

Ecrit par

Victorieuse du Fiji Women's Pro 2016 dans la nuit de lundi à mardi, Johanne Defay a livré ses premières impressions au micro de la World Surf League quelques instants après son triomphe. La jeune Réunionnaise a fait part de son immense bonheur et de sa joie d'avoir surfé des vagues d'une qualité rare. meltyXtrem vous en dit plus.

À 22 ans, Johanne Defay a remporté sa deuxième compétition World Tour dans la nuit de lundi à mardi après avoir survolé la finale du Fiji Women's Pro 2016 face à la triple championne du monde Carissa Moore. Une grande première pour la jeune Française qui en trois ans sur le circuit n'avait jamais battu l'Hawaïenne jusqu'ici : "Je n'avais jamais battu Carissa auparavant" a-t-elle rappelé au micro de la World Surf League quelques instants après sa victoire, "C'est une surfeuse incroyable, elle obtient des 9 à quasiment chaque série. C'est fou ce qui m'arrive, je veux remercier ma famille qui est restée debout toute la nuit pour me regarder". Si elle avait étonnamment décroché son premier succès sur le spot très calme d'Huntington Beach, en Californie, Johanne Defay a cette fois-ci triomphé sur une vague où son surf puissant et agressif peut prendre sa pleine mesure. Au-delà de la victoire, elle a d'ailleurs exprimé son plaisir d'avoir surfé les vagues de rêve qui ont déferlé sur Cloudbreak cette semaine : "Les vagues ont été vraiment démentes pour nous cette année. Nous sommes si heureuses. Toutes les filles ont déchiré. Je sentais que je ne surfais pas toujours très intelligemment avant la finale. Heureusement, je recevais de bonnes vagues en fin de série, ce qui m'a permis de me qualifier. Donc en finale, j'ai voulu commencer fort".

Johanne Defay : "C'est fou ce qui m'arrive !"

Un résultat d'autant plus important qu'il permet à Johanne Defay de faire un bond au classement général et de remonter à la quatrième place, à moins de 10 000 points de Courtney Conlogue, nouvelle leader après le faux pas de Tyler Wright au round 2. D'autant qu'après avoir réussi le meilleur début de saison de sa carrière, la jeune Tricolore aborde désormais des étapes qui lui sont, normalement, beaucoup plus favorables. "J'ai jusque-là une année sympa mais cette victoire va m'aider à obtenir une meilleure place au classement. Les épreuves qui arrivent (US Open, Trestles, Cascias, Hossegor) sont généralement bonnes pour moi donc j'espère continuer à avoir de bons résultats". L'US Open justement, qui se disputera du 25 au 31 juillet prochains, elle en est tenante du titre...