Johanne Defay : "Je ne réalise pas que j’ai remporté le Vans US Open"

Ecrit par

Victorieuse du Vans US Open 2015 hier, Johanne Defay est revenue sur ce premier triomphe pour elle sur le World Tour. La Française, qui a réalisé un exploit majuscule face à Sally Fitzgibbons en finale, espère bien continuer sur cette voie.

Ce dimanche, Johanne Defay a remporté le Vans US Open 2015 en battant en finale l’Australienne Sally Fitzgibbons. La Réunionnaise signe ici son premier succès sur le World Tour et rentre dans l’histoire du surf français qui n’avait pas vu de victoire féminine sur le CT depuis 1992 et Anne-Gaëlle Hoarau au Vania Trophée. Malgré le manque cruel de vagues sur l’étape américaine, Defay est parvenue à trouver ce qu’il fallait pour faire tomber son amie Bianca Buitendag en demi-finale (pour un centième seulement), puis prendre le meilleur sur Fitzgibbons en finale (11,83 contre 7,50). Désormais sixième au classement de la WSL, la Français voit déjà plus loin comme elle l’expliquait après sa victoire.

Johanne Defay : "Je ne réalise pas que j’ai remporté le Vans US Open"

" Je n'arrive pas à trouver les mots. C'est dur à digérer ! C'est fou, je ne réalise pas du tout que j’ai remporté mon premier event sur le CT. C’est évidemment ma plus grande victoire. J'ai certains de mes amis qui sont venus, je pense à tout le monde chez moi, je vous aime. Je suis restée sur le même schéma que d'habitude. J’ai pris heat par heat. Je me suis préparée en écoutant ma musique, et puis dans l'eau j'ai essayé de prendre autant de vagues que je pouvais. C'était compliqué au début mais quand j'ai obtenu ce 7 j'ai su que j'étais dans une bonne position. L’année dernière, tout était nouveau pour moi sur le circuit. Cette année, j’ai pris mes marques, je me sens mieux sur le Tour. En 2014, j’ai terminé au huitième rang. Cette année, je peux espérer faire un top 5 au général. " A lire aussi : GoPro vidéo : Benji Brand surfe un barrel de rêve à Skeleton Bay.