Juste Debout 2013 : Paris Bercy s'est enflammé !

Ecrit par

Paris Bercy ferme ses portes hier soir après un week-end consacré à la danse hip hop avec le festival Juste Debout. Récit d'une journée euphorique.

Le Juste Debout n'a pas failli à sa réputation pour l'édition 2013. La rédac' de meltyXtrem était dans les gradins et comme promis elle vous raconte. Les battles prennent parfois des airs de combat de boxe. Ring surélevé, duo de speakers survolté, présentation des concurrents digne des plus grands champions, une mise en scène au top. Sur la piste les duels sont à la hauteur des attentes d'un Bercy plein à craquer. Des jeunes venus en grand nombre, des moins jeunes, des enfants, les spectateurs se réunissent autour d'un même amour du hip hop. En se faufilant entre les amateurs qui encerclent la scène, le style est au rendez-vous. Chacun revêt ses plus beaux habits pour l'occasion. Baskets, baggies, leggings et bien sur casquettes, on retrouve tous les incontournables du look hip hop. Petit à petit l'espace réservé à la danse libre se remplit. Tous les styles et toutes les techniques se côtoient et créent un joyeux melting pot. Retrouvez des démos de ces danseurs amateurs dans une vidéo exclue de meltyXtrem à paraître cette semaine.

Juste Debout 2013 : Paris Bercy s'est enflammé !

Au fil des heures et des étapes de qualification, l'ambiance se réchauffe. Elle commence à battre son plein en début de soirée avec les quarts de finale. Plutôt calme jusque-là malgré les appels du speaker, la foule se réveille lors d'une battle controversée. Dans la catégorie hip hop le jury déclare vainqueur un duo, tandis que le public est conquis par les adversaires. Danseurs et jury hués, l'esprit du clash propre aux battles débarque. Les speakers calment les esprits et rappellent le rôle primordial du jury pour départager les crews. La house, catégorie du duo de danseurs Mogwai et Neo présents à Bercy, fait groover la salle. Les sons des DJs toujours au top niveau font presque trembler les sièges. La sympathie entre les danseurs fait plaisir à voir. Ils s'affrontent, se moquent parfois, se défient en jetant leur casquette, mais dans le respect du talent de l'autre. Au sein d'une même discipline, il y en a vraiment pour tous les styles, ce qui fait la force du Juste Debout. Girly, comique, athlétique, swing, chacun y trouve ce qu'il est venu chercher.

Juste Debout 2013 : Paris Bercy s'est enflammé !

Les steps regorgent d'idée et d'originalité, rendant la notation plus difficile. Celui qui nous a le plus marqués : une pirouette sur un chapeau et un saut en arrière jambes tendues devant qui se termine sur les fesses, outch ! Au terme d'une journée électrique, le jury international composé de Bruce Blanchard (hip hop), Hit Master Fish (popping), Mamson (house) et Woong (locking), désigne les vainqueurs. Les Pays-Bas remportent deux épreuves : le popping avec Ness et Greenteck, l'expérimental avec Gil Arazzi. La France s'impose à domicile dans la catégorie locking grâce au duo P.Lock et J.Soul. Fabreezy et Icee venus d'Espagne finissent en tête de la compétition de hip hop. En house, discipline très acclamée par sa vivacité, les Allemands Adnan et Ukay gagnent la bataille finale. En top rock, le très jeune Bailrock originaire des États-Unis coiffe ses adversaires au poteau. À lire aussi : Paris Bercy et le Juste Debout 2013 accueillent le meilleur du hip hop mondial.

Juste Debout 2013 : Paris Bercy s'est enflammé ! - photo
Juste Debout 2013 : Paris Bercy s'est enflammé ! - photo
Juste Debout 2013 : Paris Bercy s'est enflammé ! - photo
Juste Debout 2013 : Paris Bercy s'est enflammé ! - photo