Kilian Jornet fait le bilan de la Diagonale des Fous au Grand Raid 2013

Ecrit par

Kilian Jornet revient sur le Grand Raid 2013 sur lequel il a terminé à la 22ème place lors de la Diagonale des Fous. L’Espagnol, victime d’une blessure au genou gauche n’a finalement jamais pu tenir tête à François d'Haene, vainqueur de cette édition. Il fait le bilan de cette course qui clôt sa saison.

meltyXtrem vous dévoilait cet après-midi deux vidéos de Kilian Jornet, blessé pendant la Diagonale des Fous au Grand Raid 2013. L’Espagnol, victime d’une blessure au genou gauche (contractée il y a trois semaines à l’UROC) a finalement terminé cette édition à la 22ème place avec sa compagne Emelie Forsberg, alors qu’il était clairement favori et ambitionnait une troisième victoire à La Réunion. Finalement, c’est son équipier chez Salomon François D'Haene qui remporte cette Diagonale des Fous 2013. L’Espagnol a quand même tiré de nombreux enseignements de cette course comme il le décrit sur son blog. Nous retranscrivons ci-dessous, l’intégralité de ses propos :

Plus d'actu sur Kilian JornetLe Grand Raid 2013 : La Diagonale des Fous, un parcours extrêmeSalomon Running Tv : Saison 3 avec Kilian Jornet, le teaser dévoilé !Grand Raid 2013 : Kilian Jornet blessé, François d'Haene toujours en têteGrand Raid 2013 : Classement et résultats de la Diagonale des Fous

"Bonjour ! Une année de plus sur la Diagonale des Fous ! Et quelle Diagonale ! Voici les points de cette aventure, bien forte en émotions :

1. L'asphalte est ennuyeux...et dangereux :

Il y a trois semaines, lord de l’UROC, une course aux US avec 50km de route ou "semi-route" je me suis fait mal au TFL (Tenseur du Fascia Lata) la manque d'habitude sur l'asphalte (j'avais fait au max une vingtaine de km sur goudron l’été) et le sol dur m'ont provoqué cette blessure qui a duré aux entraînements jusqu'au départ du GRR. Au départ je me suis dit "bref, peut-être que c'est parti, on essaye de faire la course" mais première (erreur ? ), les blessures ne s'en vont pas comme ça ;)

2. La course :

Un grand Bravo a François d'Haene, qui a fait une course fantastique ! Depuis le départ avec 40 premiers km très roulants, j'ai senti la douleur, surtout à partir du kilomètre 14. Je ne sentais rien dans les montées, mais sur les descentes c'était impossible d'allonger les pas. J'étais un peu déçu car je me sentais bien en forme et en bonnes conditions, mais chaque est spécifique et il faut savoir s’adapter. C'est pour cela qu'à Cilaos j'ai décidé de ne plus jouer le classement mais de bien profiter de la course.

3. Abandon ou pas abandon

la question était dans la tête ? Oui et non. Je voulais finir, mais je ne voulais pas provoquer une nouvelle blessure. C'est la première blessure que j'ai jamais eu (maudit asphalte ! ) et au bout de 50-60km avec la douleur je me suis dit que je pouvais aller au maximum jusqu’à Mafate. Puis Maïdo, puis Gd Chaloupe, puis Possession...Puis… Allez, on finit ! Ce n’était pas "sage" mais on est à la "Diagonale des Fous". Je n'aime pas les médicaments, je n’ai pas voulu prendre un ibuprofène ou antidouleur car cela cache les douleurs. Or celles-ci nous indiquent si on est en train de se blesser ou non. Donc comme ça j'ai pu courir tranquillement juste en dessous de la douleur.

4. La Réunion c'est exceptionnel !

En allant doucement pour ne pas sentir la douleur j'ai pu profiter de la course au maximum, en prenant du temps pour m'arrêter aux ravitaillements (j'ai fait une rando gastronomique de La Réunion ;) Cari-poulet, rougail-saucisse, pâté créole...) Merci pour la super ambiance tant de nuit que de jour et merci pour le soutient aux coureurs. J’ai aussi pu profiter réellement des paysages, Mafate...et aussi des quatre massages pendant la course ;) Merci Antonella, Thibaut et Urko pour m'avoir aider à tenir avec vos massages.

5. J'ai aimé...et pas aimé...

J'ai aimé les 30h avec les deux sorties du soleil et une image qui restera longtemps dans mes yeux. La lune rouge à l'est au même moment qu’un grand soleil apparaissait de la mer a l'est. C’est arrivé juste quand on descendait vers le sprint final !

Je n’ai pas aimé retrouver pas mal de gels vides et papiers de barres énergétiques lors du parcours :( Il faut être respectueux avec le milieu !

6. J'ai découvert

Que la vaseline c'est très bien pour les irritations ! Après cinq années d’Ultras j'ai essayé d'en mettre entre les cuisses sous les bras et...pas d'irritations. J'aurais pu essayer il y a quelques années :)

7. J'ai partagé

La course avec beaucoup de coureurs, spectateurs, amis, enfants... de courir avec François, Padcal, Didier, Fredy, Quentin, David, Emelie...de discuter avec plein de personnes au bord du parcours ou partager quelques kilomètres avec des enfants qui m'ont accompagné ! Et bien sur avec toute l'équipe qui nous assistait ! ! Merci Lolo et sa famille, Sergio, Bertrand, Tom, Loulou, Norbert, Mathieu, Jean-Maurice, Philippe, Stéphane, Margot, Nico...

Et voilà, comment finir en beauté une saison qui m'a beaucoup apporté. Dès maintenant, place aux vacances. Je vais essayer d'être trois semaines sans (presque) faire du sport."

Kilian Jornet fait le bilan de la Diagonale des Fous au Grand Raid 2013 - photo
Kilian Jornet fait le bilan de la Diagonale des Fous au Grand Raid 2013 - photo