Kilian Jornet : "Gravir l'Everest est un projet qui pourrait prendre plusieurs années" (interview exclu)

Ecrit par

Découvrez l'interview exclusive de Kilian Jornet, à l'occasion de la sortie de son film, "Déjame Vivir". meltyXtrem l'a rencontré pour parler de "Summits of my life", son projet de gravir sept des plus hauts sommets du monde.

Kilian Jornet était de passage à Paris mercredi 1er octobre pour présenter le second film issu de "Summits of my life", intitulé "Déjame Vivir". Le projet court depuis plusieurs années. Depuis que le champion du trail s'est lancé dans le projet fou de gravir sept des sommets les plus hauts du monde, et d'y établir de nouveaux records d'ascension et de descente. Concernant le film, deux séances ont été programmées, toutes deux remplies par un public français enthousiaste. Le film "Déjame Vivir" est un véritable travail d'équipe. Pour preuve, pendant que Kilian Jornet racontait son film, Sébastien Montaz-Rosset était en train de développer un nouvel opus. Un troisième film qui retracera le périple de l'équipe sur le Mont McKinley. En tout cas, une chose est sûre, quand on demande à Kilian Jornet quel est le record qu'il a eu le plus de mal à battre, il répond sans l'ombre d'une hésitation "passer la frontière ukrainienne avec le van." À lire aussi : Kilian Jornet : Trail et alpinisme au glacier du Tour dans le massif du Mont-Blanc (vidéo).

Plus d'actu sur Kilian JornetKilian Jornet : Vidéo en caméra embarquée de la Tromso SkyRace en NorvègeKilian Jornet remporte The Rut 50k 2014 à Big Sky ResortKilian Jornet : Trail et alpinisme au glacier du Tour dans le massif du Mont-Blanc (vidéo)Double KM de Chando 2014 : Kilian Jornet s'impose en un temps record (vidéo de son arrivée)

On peut le voir sur les réseaux sociaux, tu es toujours en train de courir. Quel est le rythme de tes entraînements, de tes phases de récupération ?

Je suis toujours en train de courir, de skier ou tout simplement en montagne. Je ne pense pas beaucoup à ce que je dois faire, et quand je dois le faire. Je pense que c'est plus une question de sensations quand je cours et de ce que je prévois, de la vitesse à laquelle je compte courir.

Quel est ton spot préféré pour courir ?

J'aime beaucoup courir à différents endroits. Changer tous les jours. Je n'aime pas rester trop longtemps au même endroit. Mon objectif est de découvrir de nouveaux lieux et ce sport est génial pour ça.

Kilian Jornet :  "Gravir l'Everest est un projet qui pourrait prendre plusieurs années" (interview exclu)

C'est la raison pour laquelle tu skies, cours et pratiques l'alpinisme ?

J'ai plus ou moins toujours vécu en montagne. Comme l'hiver vient avec la neige, ça n'est pas logique d'aller en montagne avec des chaussures de course à pied, mais plus adapté d'y aller avec des skis. Et en été c'est le contraire. Je préfère être en montagne, que courir. Simplement pour m'adapter aux conditions que cela offre.

Penses-tu que ces sports soient complémentaires ?

Oui, je pense qu'ils sont similaires. Cela paraît étrange parce que l'un se pratique avec des skis et l'autre avec les chaussures. Mais dans la gestion du cardio, ils se ressemblent. Ils se pratiquent également dans les mêmes lieux, avec quelques différences en fonction de la saison.

Comment fais-tu pour être au top dans tous ces sports ?

C'est d'abord une question de calendrier. Les courses sont programmées l'été, le ski l'hiver. Donc ils ne se rencontrent jamais dans mon calendrier. Et je pense que ménager un break entre les deux saisons rend vraiment la cohabitation possible.

Kilian Jornet :  "Gravir l'Everest est un projet qui pourrait prendre plusieurs années" (interview exclu)

Donc en ce moment tu t'entraînes pour ta saison de ski ?

Oui. Dans deux semaines, nous avons la dernière course de la saison. Un kilomètre vertical en Italie. Après ça, on débutera la saison de ski. Je suis vraiment impatient de commencer parce qu'il commence à neiger en montagne et que je n'ai pas skié ces dernières semaines.

Quelle est la saison que tu préfères ?

Je pense que j'aime les deux. L'été j'aime plus l'hiver, et l'hiver je préfère l'été. C'est bien de pouvoir changer.

Comment as-tu eu l'idée de ton projet, Summits of my life ?

Je pense que tout a rapport avec mon enfance. Je lisais beaucoup sur la montagne, et quand j'ai commencé le sport, comme le ski et l'alpinisme j'avais pour modèle Bruno Brunod et ses ascensions. C'était une grande source d'inspiration pour moi.

Kilian Jornet :  "Gravir l'Everest est un projet qui pourrait prendre plusieurs années" (interview exclu)

Il ne te reste plus que deux sommets à atteindre. Comment te prépares-tu ?

Le prochain c'est l'Aconcagua, on y va en décembre. Il ne présente pas de difficultés techniques particulières, mais l'altitude est importante (le sommet culmine à 6959 mètres, ndlr), et ce sera un vrai challenge. Et au printemps prochain, nous irons sur l'Everest. Le gel avait tenu l'année dernière, donc nous verrons. Je ne sais pas si nous serons capables de le faire l'an prochain. Si besoin, nous attendrons pour avoir les meilleures conditions ! L'idée c'est de commencer en 2015, c'est un projet qui peut durer quelques années.

Kilian Jornet :  "Gravir l'Everest est un projet qui pourrait prendre plusieurs années" (interview exclu)
Kilian Jornet :  "Gravir l'Everest est un projet qui pourrait prendre plusieurs années" (interview exclu)
Source : Maud Julien Le Pommeray