La Réunion fête sa première compétition de surf depuis les attaques de requin

Ecrit par

La première compétition de surf organisée depuis trois ans à La Réunion s’est tenue ce week-end sur le site sécurisé de la plage des Roches Noires. Jérémy Flores était présent pour le retour du surf sur l’île qui a vu Louka Delgrange s’imposer en surf et Milo Lauthier en bodyboard.

meltyXtrem vous l’annonçait la semaine dernière, le surf était de retour à La Réunion avec la reprise des compétitions ce week-end en présence de Jérémy Flores. C’est sur la plage des Roches Noires, à St Gilles les bains que la communauté du surf de l’île s’était donnée rendez-vous pour profiter de ce spot sécurisé contre les requins. 120 compétiteurs étaient engagés sur le challenge « Nou Larg Pa ». Mais plus que la compétition, c’est l'esprit de communion qui a prévalu ce week-end. 300 surfeurs se sont retrouvés dans l'eau pour former un cercle et rendre hommage aux 18 victimes d’attaques de requins dans les eaux réunionnaises depuis le 19 février 2011. Ensuite, la compétition a repris ses droits pendant trois heures. Sur l’épreuve par équipe, c’est le Radical Surf Club (club organisateur de la compétition) qui s’impose devant le Surf Club des Roches Noires (2e) et le "Mimi Team" (3e).

« NOU LARG' PAS » - REPRISE DES COMPETITIONS A LA REUNION - 20...

La première compétition de surf à La Réunion depuis trois ans, le challenge « Nou Larg' Pa » (« Nous ne lâchons pas », en créole), s’est tenue ce week-end sur la plage des Roches Noires, à St Gilles les bains, un site sécurisé par des filets sous-marins de protection. Parrainée par le n.1 français Jeremy Flores, originaire de l’île, elle a notamment été marquée par une cérémonie en hommage aux victimes des attaques de requins.

Posté par Fédération Française de Surf sur dimanche 21 février 2016

Dimanche, les compétitions de jeunes ont permis aux enfants de s’illustrer dans l’eau. Louka Delgrange s’impose en surf alors que c’est Milo Lauthier qui monte sur la plus haute marche du podium en bodyboard. En plus des trophées, on soulignera également que Jérémy Florès (ému au moment de commenter ce retour du surf sur son île) a offert quatre planches aux quatre finalistes. Des planches fabriquées par deux shapers locaux qui ont su résister aux cinq années dramatiques pour toute une île. Le surf réunionnais a désormais rendez-vous les 5 et 6 mars pour la reprise des compétitions officielles de la Ligue réunionnaise de surf.

Patrick Florès (adjoint à la mairie de Saint-Paul et entraîneur nationale des équipes de France) : " C'est un rêve qui se réalise ! On en rêvé depuis des années et tout se passe comme on le voulait si fort. Cette crise dure depuis cinq ans, on n’a rien lâché, on s’est battu pour voir ce retour du surf. Aujourd’hui, nous, surfeurs, avons montré notre amour pour l’océan. Nous aimons l’océan plus que tout. Je suis très heureux de voir que tous les surfeurs de la Réunion, de l’ouest, du sud, de l’est, sont là pour cette belle fête. Il y avait 300 personnes pour le cercle en hommage aux victimes, c’était magnifique. Quelle émotion. Je suis aussi très heureux de voir les services de l’Etat présents aujourd’hui. On a démontré qu’on pouvait avancer en travaillant tous ensemble en bonne intelligence. Je suis satisfait car sous mon mandant à la mairie de St Paul, j’aurais connu le début et la fin. "

La Réunion fête sa première compétition de surf depuis les attaques de requin

Eric Sparton (président de la ligue réunionnaise de surf) : " On relance la machine. Cette première compétition se voulait festive. Elle redonne un élan au surf, avec un côté positif que l’on avait perdu depuis le début de la crise requin. Le calendrier des compétitions officielles est établie : on débutera le premier week-end de mars avec la première des quatre compétitions régionales et le championnat de La Réunion. On ira aux Roches Noires et à Boucan Canot (les deux spots sécurisés avec des filets) mais on a également fait une demande pour les Aigrettes, les Brisants et l'Ermitage (avec les vigie requins). "

La Réunion fête sa première compétition de surf depuis les attaques de requin

Giovanni Canestri (père d’Elio, surfeur du pôle espoir de la Réunion mortellement attaqué par un requin en avril 2015) : " Je suis partagé entre une douleur extrême et une joie extraordinaire. J’ai de la joie de voir cette vie reprendre, il faut aller de l’avant, reprendre possession de l’océan. Je vois mon fils, là, dans l’eau. Il ne faut pas oublier que tout ça va avec la mort de certaines personnes, qui n’auraient jamais du nous quitter… Tout ceci, cette compétition aujourd’hui, les filets, c’est notamment grâce à Patrick Florès. On a la possibilité de retrouver ce qui est à nous, la mer. Il faut en prendre soin. Bientôt, ce sera pour nous l’effroyable date du 12 avril. On va organiser une grosse manifestation qui ne sera pas seulement dédiée qu’au surf. "

La Réunion fête sa première compétition de surf depuis les attaques de requin

Etienne Vidot (pionnier du surf et président du premier club de surf à La Réunion) : " Les dalons (amis) ont ressorti leurs vieilles planches du garage ! C’est génial. Cette cérémonie était grandiose, très émouvante. Nous avons ouvert une nouvelle page de l’histoire du surf réunionnais. Rien ne sera plus comme avant. Les « petites bêtes » qui sont au large sont là encore pour longtemps, il nous faut apprendre à vivre avec elles. Pas à les exterminer. Nous, surfeur, vivons avec notre environnement. Les filets ? C’est une nouvelle façon de surfer. Je félicite la commune de Saint-Paul et l'Etat français qui ont ouvert les yeux et mis en place ce dispositif. Les « anciens » seront toujours là pour protéger les jeunes et trouver de nouvelles alternatives, comme une piscine à vagues peut-être ?… "

La Réunion fête sa première compétition de surf depuis les attaques de requin
  • RESULTATS
  • Surf -14 ans
  • 1. Louka Delgrange
  • 2. Kea Jeanjean
  • 3. Enzo Ribuot
  • 4. Adrien Nativel
  • 5. Antoine Devaux et Valentin Cloiseau
  • 7. Matteo Roche et Nael Ait Bounour
La Réunion fête sa première compétition de surf depuis les attaques de requin
  • Bodyboard -14 ans
  • 1. Milo Lauthier
  • 2. Timothé Denard
  • 3. Eymeric Portejoie
  • 4. Diego Pitarch
  • 5. Balite Macquart
  • 6. Enzo Schneider
La Réunion fête sa première compétition de surf depuis les attaques de requin
  • Tag team (relais)
  • 1. Radical Surf Club (Laury Grenier, Quentin Cesard, Julien Gigovic, Guathier de Pindray, Arthur Succaud, Laurent Bernard, Valentin Cloiseau, Jessica Ferrazzi)
  • 2. Surf Club des Roches Noires (Romain Leclerc, Christophe Rousseau, Damien Ferrère, Guillaume Gevers, Aymeric Bévière, Gérald Bodzen, Jérémy Bévière, Adèle Bègue)
  • 3. Mimi Team (Jérémy Florès, Fred Robin, Hugo Savalli, Eric Sutra, Etienne Vidot, Macy Machado, Nino Brochot, Robin)
  • 4. Radical Surf Club 2
  • 5. Pôle Vigie Espoirs
  • 6. St Leu Surf Club
  • 7. OPR Team et Jet Surf Club
  • 9. Surf Club des Roches Noires 2 et St Leu Surf Club 2
  • 11. Surf Club des Roches Noires 3 et Dodo Surf Club