Lance Armstrong souhaite se reconvertir dans l’ultra-marathon !

Ecrit par

Lance Armstrong, suspendu à vie de toute compétition sportive en 2012, a confié vouloir se reconvertir dans l’ultra-marathon...

Il avait disparu du paysage. En 2012, Lance Armstrong avait été lourdement sanctionné par l’agence américaine antidopage (USADA). Résultats des courses : l’ancien maillot jaune s’était vu destitué de ses sept victoires sur le Tour de France et avait été suspendu à vie de toute compétition sportive. Mais de l’eau semble avoir coulé sous les ponts depuis… Si l’Américain ne réapparaitra probablement plus sur un vélo, il s'est tourné vers d’autres objectifs, en course à pied cette fois-ci. En début d’année, Lance Armstrong avait démarché auprès de l’USADA pour lever sa sanction afin de pouvoir participer à des triathlons de premier plan. En effet, outre ses victoires en cyclisme, Armstrong avait remporté deux Iron Man en 2012 et participait régulièrement à des courses. Cette requête semblait ne pas avoir été retenue. Mais féru de sport, et compétiteur dans l'âme, Lance n’a pas dit son dernier mot ! Dimanche 13 décembre, l’ancien coureur cycliste de 44 ans a participé et remporté un trail californien (le Woodside Ramble) de 35 km, en 3h36'.

Lance Armstrong souhaite se reconvertir dans l’ultra-marathon !

Quelques jours avant, il confiait au micro de Movember Radio qu’il souhaitait désormais se lancer dans cette discipline. " Une partie de moi veut aller courir un ultra-marathon, ou aller sur une course d’obstacles, car ce sont de super challenges, a ainsi déclaré Armstrong. Le monde de l’endurance bondit en popularité, alors je dois aller essayer. Je pense que 2016 sera la bonne année pour le faire." Mais si Lance Armstrong a choisi 2016, ce n’est pas tout à fait par hasard… Bien qu’il soit suspendu à vie de la compétition, un point du règlement précise que quatre ans après la sanction, "l’athlète est autorisé à capacité limitée, à participer à des manifestations sportives locales, dans un sport autre que son sport principal." Ainsi, au mois d’août prochain, Armstrong pourra "légalement" participer à quelques courses à pied, si les organisateurs l’acceptent. Mais pas question cependant de le voir évoluer en compétition internationale.

Lance Armstrong souhaite se reconvertir dans l’ultra-marathon !

Sa déclaration à la radio et sa participation au trail du Woodside Ramble ont immédiatement suscité des réactions. Si certains sont pour le fait que Lance Armstrong revienne sous un nouveau visage, d’autres pensent qu’il ne devrait plus revenir dans le monde du sport. Quelques athlètes ont alors exprimé leur souhait de ne pas voir l’ancien coureur cycliste apparaître sur des trails, pour préserver l’image "d’un sport propre", comprenez donc sans dopage. C’est le cas par exemple de Joe Gray, un coureur professionnel américain, qui a pris la parole sur son compte Facebook dimanche dernier. "Les directeurs de course qui l’autorisent à participer doivent comprendre que ce n’est pas seulement à cause de son dopage qu'il n’est pas le bienvenu. C’est à cause des choses qu'il a fait en plus de ce dopage, et le fait qu'il pourrait influencer d’autres personnes à franchir ce pas négatif." Avant d’avoir été sanctionné par l’agence mondiale anti dopage (AMA), l'ancien "Boss du Tour de France" avait déjà participé au Marathon de Boston (2008) et à celui de New York à deux reprises (2006 et 2007). À voir aussi : Kilian Jornet "heureux" de pouvoir aider le Népal (vidéo).