Le timbré du week-end : Colin Furze sur le vélo le plus dangereux du monde !

Ecrit par

Colin Furze est notre timbré du week-end avec son vélo "Jet Bycicle". Cet Anglais de 32 ans est un sérieux fêlé qui s’amuse à construire des engins aussi dangereux que délirants. Voici donc Jet bycicle qui fonctionne au gaz et peut atteindre les 70 km/h.

Alors que la dernière rubrique du timbré du week-end était consacrée à un homme ivre sautant en parachute depuis un pont, direction l’Angleterre aujourd’hui avec Colin Furze. C’est simple, ce spécimen de 32 ans qui vit à Stamford pourrait avoir droit à sa propre rubrique de timbré tant il est un maitre en la matière. Rider BMX jusqu’à ses 18 ans à un bon niveau (avant de subir une rupture des ligaments sur le King of Concrete BMX), il s’est depuis reconverti en ingénieur un peu dingue qui imagine des véhicules qui n’ont absolument aucune utilité si ce n’est celle de s’éclater à les piloter avec ses potes. Il possède ainsi trois records du monde à son "palmarès" dont celui du scooter le plus long de l’histoire ou encore celui de la vitesse la plus élevée atteinte sur un scooter senior (115,21 km/h, voir deuxième vidéo). Voici donc sa dernière création en date.

Plus d'actu sur Le timbré du week-endLe timbré du week-end : Daniel Bodin et son jump de 67 mètres en scooter des neiges !Le timbré du week-end : Wingsuit sous le pont de l'Aiguille du midiLe timbré du week-end : Ils skient sur de l'herbeLe timbré du week-end : Erik Roner, 243 mètres de chute en motoneige

Un vélo entièrement propulsé grâce à une bombonne de gaz placée à l’avant du bike. C’est évidemment Colin Furze lui-même qui a crée l’énorme pot d’échappement. Ce dernier faisait tellement de bruit que le gardien de l’aérodrome de son village l’a interdit sur sa piste. Le vélo est celui da la mère de l’un de ses amis. "Légèrement" customisé pour l’occasion, il permet d’atteindre les 70 km/h en pointe. Sans aucunes protections, Colin Furze parvient à plusieurs reprises à dépasser les 50 km/h, même s’il indique sur son blog que "le vélo est très difficile à contrôler au-delà de cette vitesse". Bref, une nouvelle machine folle inventée par celui qui se décrit comme "un plombier mais absolument pas comme un mécanicien ou ingénieur".

Le timbré du week-end : Colin Furze sur le vélo le plus dangereux du monde ! - photo
Le timbré du week-end : Colin Furze sur le vélo le plus dangereux du monde ! - photo
Le timbré du week-end : Colin Furze sur le vélo le plus dangereux du monde ! - photo
Le timbré du week-end : Colin Furze sur le vélo le plus dangereux du monde ! - photo
Le timbré du week-end : Colin Furze sur le vélo le plus dangereux du monde ! - photo