Le timbré du week-end : Erik Roner, 243 mètres de chute en motoneige

Ecrit par

Le cinglé du week-end est tout trouvé. Cette semaine notre homme est Erik Roner. Suite au décès de son ami le skieur professionnel Shane McConkey en 2009, il lui rend hommage aujourd'hui d'une manière hors du commun.

C'était en 2009, le ski canadien perdait l'un de ses mentors, Shane McConkey, l'homme au plus de 700 sauts en ski-base, base-jump, s'écrasait suite à des problèmes causés par son matériel. Celui qui repoussait sans cesse les limites du possible a fini par y laisser sa vie. Erik Roner, un ami proche, a voulu lui rendre hommage. Cet événement tragique lui a donné une idée vraiment cinglée, à l'image de Shane. Pour lui rendre hommage 4 ans après, Roner a pris la motoneige de McConkey et a eu l'idée complètement folle de sauter en base jump avec celle-ci. Roner s'élance d'une barre rocheuse de 243 mètres de haut avant de chuter. A mi descente Erik Roner lâche le véhicule pour le laisser se crasher et ouvre son parachute. C'est avec l'ancien snowboarder Jim Rippey qu'ils ont monté ce projet. La Colombie britannique semblait l'endroit idéal pour rendre cet hommage complètement dingue au rider canadien mort le 26 mars 2009 à l'âge de 39 ans dans les Dolomites italiennes. Shane Mc Conkey aurait eu un problème de fixation sur l’un de ses skis, qui ne voulait plus se décrocher, l’entraînant dans une vrille incontrôlable jusqu'à l'impact mortel.

Plus d'actu sur Le timbré du week-endShane McConkey : Un documentaire va lui rendre hommageShane McConkey : Trailer du documentaire

Skieur extravagant, McConkey était le centre de gravité de toute une génération de riders. Connu pour son goût particulier pour le base-jump et le ski-base, il était avant tout l'une des légendes du ski avec qui beaucoup de skieurs d'aujourd'hui ont grandi. C'est durant un tournage pour MSP (Matchstick productions) et Red Bull que l'accident est survenu. A trop repousser les limites de l'extrême, parfois cela ne pardonne pas. Cette vidéo est la manière peu conventionnelle d'Erik Roner de faire le deuil de son ami. On peut dire que c'est chose faite lorsque l'on voit sa joie d'avoir réussi le défi.

Le timbré du week-end : Erik Roner, 243 mètres de chute en motoneige - photo
Le timbré du week-end : Erik Roner, 243 mètres de chute en motoneige - photo
Source : Google, YouTube