Le timbré du week-end : Wingsuit sous le pont de l'Aiguille du midi

Ecrit par

Jokke Sommer, Espen Fadnes et Ludovic Woerth, trois wingsuiters professionnels réalisent un défi fou : passer sous le pont de l'Aiguille du Midi. Rencontre avec nos trois timbrés du week-end.

Les Norvégiens Jokke Sommer et Espen Fadnes ainsi que le Français Ludovic Woerth ont pris d'assaut l'Aiguille du Midi : leur exploit n'échappe pas à meltyXtrem. Après la dernière édition du timbré du week-end et les cinq sauteurs à ski, au tour des wingsuiters d'être catalogués de la sorte. Postés sur l'Aiguille du Midi à Chamonix, ils impressionnent les présents en passant sous le pont. Le film de leur exploit, The Perfect Flight produit par Ellioth et Winther Film, est attendu pour le mois de septembre prochain. Afin de mieux comprendre leurs aspirations, une petite présentation du trio de choc s'impose. " Jokke a toujours était fasciné par tout ce qui vole et a toujours rêvé de voler un jour ", voilà la description faite de Joakim Sommer alias Jokke sur son site officiel. Après avoir embrassé une carrière en motocross, il se convertit au freestyle, construisant même son propre parc de FMX. Le site lui permet de retrouver ses amis riders pour rouler et bien sûr voler. À présent l'athlète est devenu spécialiste de wingsuit et speedriding. Interviewé à propos de sa première fois en wingsuit, le rider Red Bull originaire de Norvège confie : " quand j'ai découvert le wingsuit il y a cinq ans, j'ai été choqué et j'avais mal à l'estomac rien qu'à regarder. Mais en le pratiquant ce n'est plus si effrayant. La première fois est un peu spéciale. Ça joue avec vos nerfs, il y a beaucoup de sensations et d'émotions. J'ai du mal à trouver les mots, c'est juste quelque chose que vous devez essayer ".

Le timbré du week-end : Wingsuit sous le pont de l'Aiguille du midi

Espen Fadnes évolue en tant que basejumper. Le rider lui aussi natif de Norvège n'en est pas à son coup d'essai. Champion de wingsuit, il réside actuellement à Chamonix, terre d'accueil témoin de tous ses défis. Pour ce dopé à l'adrénaline, prendre d'assaut l'Aiguille du Midi ne semble qu'une formalité. Seul Français parmi les trois sauteurs fous, Ludovic Woerth s'impose comme un des meilleurs spécialistes français de la discipline. Calme et déterminé, il se passionne pour les sports de glisse lors de ses études de biologie à Grenoble, où il s'initie au snowboard. Base jump, parachutisme, wingsuit, l'homme est un touche-à-tout. Sa technicité lui permet de faire partie des trois meilleurs à chaque édition de la proBASE WorldCup Wingsuit Race en Suisse. Mordu de sensations fortes, il définit sa passion comme " une pratique très rapide, intense ". Avant de poursuivre : " elle nécessite de la concentration et du calme pour réagir rapidement. Les deux premières secondes du saut sont uniques, intenses, sans gravité. On se sent comme en chute libre ". Tout comme son ami Jokke, il éprouve des difficultés à décrire ce qu'il ressent, qualifiant l'expérience de " grisante, indescriptible, authentique ". " On est sous adrénaline pendant tout le vol. Le vrai vol humain " déclare Videoman comme on le surnomme dans le milieu. Caméra embarquée sur le casque, il piste ses amis dans des gorges, des canyons ou des coulées entre les arbres.

Vidéo amateur du passage sous le pont

Le timbré du week-end : Wingsuit sous le pont de l'Aiguille du midi

Avant la sortie du film, les curieux présents lors de l'exploit nous mettent l'eau à la bouche. Le terme qui revient le plus, et ce n'est pas étonnant, est l'adjectif " fous " qui qualifie les riders. Pour certains c'est un " risque très calculé " qui rend nerveux d'autres spectateurs. À en juger par les cris, la précipitation de la foule aux barrières et les applaudissements, l'exploit semble vertigineux. " Ils sont malaaaaaaades " crie un homme. Sourire aux lèvres, un autre témoin de la scène confie : " incroyable, c'est juste incroyable ". Défi relevé pour ces trompes-la-mort qui méritent bien leur titre de nouveaux timbrés du week-end. À lire aussi : base jump et wingsuit, best-of de Gustavo Areias.

Le timbré du week-end : Wingsuit sous le pont de l'Aiguille du midi - photo
Le timbré du week-end : Wingsuit sous le pont de l'Aiguille du midi - photo
Le timbré du week-end : Wingsuit sous le pont de l'Aiguille du midi - photo
Le timbré du week-end : Wingsuit sous le pont de l'Aiguille du midi - photo
Le timbré du week-end : Wingsuit sous le pont de l'Aiguille du midi - photo