Le top 5 des sauts les plus incroyables de la carrière de Felix Baumgartner

Ecrit par

Avant les records du Red Bull Stratos, Felix Baumgartner avait déjà été l’auteur de performances hors normes en chute libre. Voici le top 5 de ses sauts depuis les plus hauts buildings, dans une grotte ou au-dessus de la Mer Méditerranée.

Dimanche dernier, les télévisions du monde entier retransmettaient le saut de Félix Baumgartner pour le projet Red Bull Stratos. Un exploit immense pour l’Autrichien qui battait pour l’occasion plusieurs records dont celui de la chute libre la plus haute de l’histoire (il s’était élancé depuis sa capsule à 39 km d’altitude). Evidemment, le base jumper a accumulé plusieurs milliers de sauts pendant sa carrière et fait partie à 43 ans des plus expérimentés en la matière. Pour fêter l’aboutissement du projet Red Bull Stratos, la marque de boisson énergisante a compilé dans une vidéo le top 5 des sauts les plus incroyables de la carrière de Felix Baumgartner.

Le top 5 des sauts les plus incroyables de la carrière de Felix Baumgartner

5ème position : L’homme contre l’avion. Comme son nom l’indique, l’objectif était d’organiser une course entre l’ancien parachutiste de l’armée autrichienne et un avion. Pour y parvenir, Felix était équipé d’une aile en fibre de carbone. Evidemment, il n’affrontait pas un avion à réaction mais un petit coucou que l’Autrichien finira par battre sur la ligne.

Le top 5 des sauts les plus incroyables de la carrière de Felix Baumgartner

4ème position : Un saut en base jump dans la grotte de Majlis al Jinn à Oman. C’est la neuvième plus grande chambre du monde avec une taille de 310 mètres de long sur 225 mètres de large. En hauteur (105 m), elle offre juste assez de temps à un base jumper pour ouvrir son parachute depuis la plus grande entrée baptisée Asterisk. Après une chute de 6 secondes, Baumgartner ouvre son parachute et arrive au sol sans problème.

Le top 5 des sauts les plus incroyables de la carrière de Felix Baumgartner

3ème position : Un saut interdit depuis les Tours Petronas à Kuala Lumpur en Malaisie, récemment construites (inaugurées en 1998, l’Autrichien s’y attaque en 1999). Déguisé en businessman, il parvient à monter au sommet et sort son parachute de l’attaché-case qu’il emporte avec lui. En sautant depuis ce building qui est alors le plus haut du monde (452 m avec l’antenne), il établit le nouveau record du monde du plus haut saut en parachute depuis un immeuble.

Le top 5 des sauts les plus incroyables de la carrière de Felix Baumgartner

2ème position : La tour Taipei 101 située dans la capitale taïwanaise du même nom. Achevée en 2004, elle est alors la plus haute du monde (elle dépasse à cette occasion les Tours Petronas). Là aussi, le saut est illégal et Baumgartner risque la prison s’il se fait prendre par les autorités locales. Il parvient à déjouer la vigilance de la sécurité et saute dans le vide. Arrivé sur le sol, il prend un taxi avec son parachute sous le bras et quitte rapidement le pays.

Le top 5 des sauts les plus incroyables de la carrière de Felix Baumgartner

1ère position : En juillet 2003, Baumgartner ressort ses ailes en fibre de carbone. Cette fois-ci, l’objectif est de traverser la Manche entre les villes de Douvres et Calais. Après avoir négocié avec les contrôles douaniers un couloir d’accès entre les deux espaces aériens de la France et de l’Angleterre, il s’élance depuis Douvres, dans un avion à 9 000 mètres d’altitude. Rapidement, il atteint sa vitesse de croisière à 360 km/h et plane pendant une dizaine de minutes. Arrivé au-dessus de la France, il se pose sans problème sur les falaises du cap Blanc-Nez.

Le top 5 des sauts les plus incroyables de la carrière de Felix Baumgartner