Maxime Castillo : Interview exclu du champion du monde junior de bodyboard

Ecrit par

Maxime Castillo, tout frais champion du monde de bodyboard, est venu nous rendre une petite visite cette semaine. L’occasion d’évoquer avec lui ce titre acquis au Venezuela le 1er décembre dernier et la suite de sa carrière.

Il a débarqué avec ses cheveux blonds, son teint hâlé, son sourire bright et un titre de champion du monde de bodyboard fraichement acquis au Venezuela. Le 19 décembre dernier, Maxime Castillo est passé nous voir à Melty pour évoquer ce sacre qu’il était allé arracher samedi 1er décembre lors des trois dernières minutes de sa finale face au Sud-Africain Tristan Roberts. Une victoire en forme d’apothéose pour le sociétaire du club de l’Ocean Roots (La Salie, Gironde) qui décrochait enfin la couronne après sa troisième place au Melty Eurosurf Junior 2012 et la deuxième du championnat de France Junior en octobre dernier. Au niveau du scénario, difficile de faire plus stressant. "On est arrivé 3 ou 4 jours avant la compétition" explique Maxime. "L’eau était plus chaude qu’en France. Comme en bodyboard, on change souvent de matériel en fonction de la température de l’eau, c’était un avantage d’arriver plusieurs jours avant le début de la compétition. J’avais déjà participé l’année dernière aux ISA World Bodyboard Games donc j’avais mes repères sur ce genre de compétition".

En finale, face à trois concurrents qu’il était loin d’affronter tous les jours, il devait composer avec l’incertitude du niveau de ses adversaires. Et notamment de ce Sud-Africain plutôt coriace " Mon coach m’avait toujours dit d’y croire jusqu’au bout. Au milieu de la série, je passe deuxième et j’arrive finalement à reprendre une bonne vague dans les dernière minutes qui me fait repasser devant. Ca faisait plaisir cette fois-ci que ce genre de scénario tourne dans mon sens. Quand je sors de l’eau, les juges n’avaient pas encore dévoilé le score final. A l'instant où les notes tombent, c’est un moment que je n'oublierai jamais. [...] Terminer au Venezuela ma dernière compétition chez les moins de 18 ans par une victoire et avec le titre le plus important, ça faisait chaud au cœur. Ce titre, c’est l’aboutissement de tout mon travail. Aujourd’hui, on réfléchit à l’avenir et au travail futur qu’il y aura pour aller chercher d’autres titres au plus haut niveau. Ça m’a clairement donné envie d’intégrer le circuit pro." Désormais titulaire d’un contrat d’avenir, Maxime Castillo peut se consacrer entièrement à son objectif de monter d’un cran dans la hiérarchie. Vous n’avez pas fini d’entendre parler de lui sur meltyXtrem… A lire aussi : Maxime Castillo, champion du monde Junior de bodyboard de retour du Venezuela.

> > Pour en savoir plus sur Maxime Castillo, cliquez ici !