Mick Fanning et Stephanie Gilmore élus surfeurs australiens de l'année

Ecrit par

Mick Fanning a reçu mercredi soir le prix du surfeur australien de l'année après sa magnifique saison qui l'a amené à lutter pour le titre mondial avec Gabriel Medina jusqu'à la dernière compétition. Chez les femmes, c'est Stephanie Gilmore qui a été récompensée.

Pas vraiment une surprise. Deuxième mondial en 2014 et passé tout près de récupérer un quatrième titre de champion du monde, Mick Fanning a été sacré mercredi soir surfeur australien de l'année.C'est la sixième fois de sa carrière qu'il reçoit cette distinction qui n'est pas sans importance quand on sait le nombre de surfeurs que compte l'Australie sur le World Tour. Joel Parkinson, Bede Durbidge, Taj Burrow, Josh Kerr, Owen Wright ou encore Julian Wilson, le vainqueur du Billabong Pipe Masters 2014, tous pourraient légitimement prétendre à venir détrôner celui qui règne sur le surf mondial en compagnie de Kelly Slater depuis une décennie. Mais à l'image de l'Américain, papy Mick (33 ans) fait de la résistance et compte bien prouver qu'il faudra encore compter sur lui en 2015. Il défiera d'ailleurs vendredi soir Mateia Hiquily au round 5 du Hurley Australian Open 2015 et fait figurer d'immense favori pour la victoire finale.

Mick Fanning et Stephanie Gilmore élus surfeurs australiens de l'année - photo
Mick Fanning et Stephanie Gilmore élus surfeurs australiens de l'année - photo

Chez les femmes, c'est également sans surprise que Stephanie Gilmore remporte le prix de surfeuse australienne de l'année. Sacrée championne du monde pour la sixième fois à seulement 26 ans, elle est entrée dans l'histoire de sa discipline en égalant le record de titres mondiaux de Layne Beachley et pourrait la dépasser en 2015. Véritable Kelly Slater au féminin, Gilmore règne sans partage sur le surf féminin, et pourtant ce n'est pas faute d'avoir de la concurrence. Ses compatriotes Sally Fitzgibbons et Tyler Wright sont à chaque fois proches de lui voler la vedette. Mais à la fin, c'est Gilmore qui gagne. À noter que le prix du meilleur espoir est lui revenu à Matt Banting, qualifié sur le World Tour grâce aux Qualification Series la saison dernière et qui fera ses grands débuts chez les grands fin février. À lire également : Hurley Australian Open 2015 : Johanne Defay au round 5, Pauline Ado éliminée.